mon blog / my blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 22 juillet 2018

Emmanuel Macron lâché par le « Parti médiatique » ?

L’imposture de l’élection d’Emmanuel Macron est en partie due à un unanimisme de la presse qui n’a pas hésité à matraquer son audience sans retenue, tel un Alexandre Benalla dans une manifestation, que le supposé Deus ex machina allait tout changer à la politique. Et quinze mois plus tard, l’organe d’agit-prop qui se prévaut du titre de quotidien de référence de France lâche son poulain en déclenchant la curée, avec un scandale bien sidérant, qui dégénère en mode feuilleton.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

mercredi 18 juillet 2018

Qui veut la peau de Vincent Lambert ?

Notre jupitérien président a certes raison de mettre à l’honneur un militaire tout cassé en OpEx au Mali, le caporal-chef de première classe Cabrita. Le prendre avec lui à Moscou pour assister au match, mettre en avant son grand sourire dans les vestiaires avec les joueurs, parce que, comme presque tous les Français, ce soldat blessé de partout a le droit de rêver avec les bleus de l’équipe de France de football. Et les mots du président-histrion sonnaient juste, cette fois-là.

Et la suite sur Boulevard Voltaire

vendredi 13 juillet 2018

Quelle féministe se lèvera pour défendre Mona ?

Est-ce le soleil de la Méditerranée qui fait perdre la tête, ou plus prosaïquement le sens de la mesure ? Même si l’Égypte et Marseille sont diamétralement opposés sur cette mer, il y a une similitude entre la célèbre sardine qui bouchait le port phocéen et le verdict de cette cour d’Égypte qui condamne Mona al Mazbouh à huit ans de réclusion pour « atteinte au peuple égyptien ».

Et la suite chez Boulevard Voltaire

vendredi 6 juillet 2018

PMA : les cécités du Conseil d'Etat

« Délit d’initié » ? Le Figaro a bénéficié d’une lecture anticipée de la synthèse du rapport du Conseil d’État sur la révision de la loi de bioéthique remis au Premier ministre aujourd’hui. Il en a fait profiter ses lecteurs. Pas de surprise, la très progressiste et très servile chambre haute administrative se condamne à certaines cécités sélectives. À croire qu’elle souhaiterait incarner une forme de justice en se collant un bandeau sur les yeux. Qui se laissera duper ?

Et la suite chez Boulevard Voltaire

dimanche 1 juillet 2018

Violences sexuelles sur mineurs : pitié pour les Lolita

Protéger les enfants, cela devrait être un projet consensuel qui rassemble tout le monde au-delà des clivages politiques, philosophiques, religieux ou sociaux. En théorie. Oui, mais nous ne vivons pas dans ce pays utopique, nous vivons en France, où ce n’est pas si simple.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

mardi 19 juin 2018

Pape François et Emmanuel Macron : Poker au vatican

Le 26 juin prochain, Emmanuel Macron se rendra au Vatican pour y rencontrer le Pape François. Qui sait ce qu’ils se diront ? Mon prophétisme personnel n’étant pas d’une fiabilité éprouvée, je ne peux qu’esquisser quelques conjectures en fonction du contexte d’aujourd’hui.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

dimanche 17 juin 2018

Fête des pères : ce sondage qui révèle le formidable attachement au père

Alliance VITA est une association d’inspiration catholique qui défend la vie, est en lutte contre l’avortement et l’euthanasie et qui a cofondé la Manif pour tous. Elle a fait réaliser un sondage sur la paternité par l’IFOP sur un échantillon représentatif. La synthèse des résultats des trois premières questions peut se résumer comme suit : les pères sont essentiels pour l’enfant (93 %) ; leur rôle est différent et complémentaire de celui de la mère (73 %, contre 27 % qui pensent qu’ils sont identiques et interchangeables) ; l’absence du père marque toute la vie (89 %) et peut entraîner des difficultés personnelles (85 %). La conclusion est que le bon sens semble assez bien partagé dans l’opinion, même s’il est surprenant qu’une personne sur quatre pense que les rôles de père et mère soient identiques et interchangeables. Faut-il y voir l’efficacité du rouleau compresseur féministe ?

Et la suite chez Boulevard Voltaire

mercredi 13 juin 2018

À Bezons, les certitudes, les outrances et les postures de la mairie communiste

Le maire communiste de la ville de Bezons décide de baptiser, à titre temporaire, une allée de sa ville « allée de la Nakba » (« la catastrophe », en arabe), en référence à l’exode des populations palestiniennes qui a suivi la création de l’État d’Israël en 1948. Deux plaques sont superposées, celle de dessous étant écrite en arabe. Est aussi inscrite, en dessous du type et du nom de la voie, cette phrase dont on ignore si c’est une simple évocation, une invocation, une sentence ou un réquisitoire :

« En mémoire de l’expulsion des 800.000 Palestiniens et de la destruction des 532 villages en 1948 par le criminel de guerre David Ben Gourion pour la création de l’État d’Israël. »

Et la suite chez Boulevard Voltaire

mardi 12 juin 2018

Tous Politique : pour tout l’homme et tous les hommes.

Tugdual Derville, délégué général d’Alliance Vita, donnait la dernière conférence de l’année du cycle « Responsabilité politique de la Foi » à l’Espace Bernanos de la paroisse Saint Louis d’Antin.

Et la suite chez OSP Fréjus - Toulon

lundi 4 juin 2018

Injures et mensonges : tout est bon pour défendre la PMA

En pleine discussion d’une liberticide loi sur les « fake news », il se publie des choses proprement hallucinantes. Comme s’il fallait se hâter de proférer tous les mensonges imaginables avant leur prohibition. Dans la foulée de la publication d’une tribune sur Libération, signée par plusieurs parlementaires de la majorité, le 29 mai dernier, favorable à la procréation médicalement assistée ouverte aux couples de femmes et aux femmes seules, Les Inrocks a eu un entretien sur la question de l’extension de la PMA avec le député et docteur Jean-Louis Touraine, un des chefs de file du lobby de l’euthanasie. Il est sidérant de voir un tel concentré de mensonges, de procès d’intentions et d’injures. Le député frappe fort sur la Manif pour Tous, et se permet tous les coups bas.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

vendredi 1 juin 2018

Quand le Conseil d’Administration dysfonctionne

Partir de retours d’expériences tirés de la vraie vie pour initier un débat sur un thème de gouvernance, c’est une nouvelle formule baptisée « Live » mise en place par la dynamique ADAE (Association des Dirigeants et Administrateurs d’Entreprise). La deuxième édition tenue jeudi 17 mai permettait de parler de ces bugs des conseils d’administration ou de surveillance. Yvan Faucheux et Emmanuel Roy étaient en charge de présenter les exemples concrets.

Et la suite sur le blog de l'ADAE

vendredi 25 mai 2018

Monsieur le professeur veut qu'on l'appelle Madame

Encore une guerre picrocholine à cause du tweet d’un quidam devenu viral.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

- page 1 de 31