mon blog / my blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 16 juillet 2019

Regarder une vidéo en ligne : un geste pas très écolo !

La fabrication du papier consomme de l’énergie. Auparavant, les moulins à papier se servaient des cours d’eau pour la domestiquer. Puis l’artisanat est devenu une industrie, avec de plus gros besoins. L’avènement de l’informatique n’a pas diminué, au début, la consommation de papier.

et la suite chez Boulevard Voltaire

jeudi 11 juillet 2019

Vincent Lambert : la vérité malgré la honte

Vincent Lambert est décédé ce jeudi matin. Qu’il repose en paix, et que la paix se fasse dans sa famille.

La suite sur Boulevard Voltaire

Les commentaires https://www.facebook.com/bvoltaire.fr/posts/2292230840842262

mercredi 10 juillet 2019

Pénurie de sperme : collecte gouvernementale et parlementaire

Le mardi 9 juillet, jour des questions au gouvernement, sur la place Aristide Briand, à côté de l’Assemblée nationale, se tenait un stand de “l’Établissement français de semence des ministres et parlementaires”. Cette action visait à inciter les députés et les ministres mâles entre 18 et 45 ans qui bientôt débattront de l’ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes et aux femmes célibataires à donner leur sperme pour pallier la future pénurie de ces gamètes, tout aussi essentielles à la procréation que leurs homologues féminines, les ovules.

Et la suite sur Boulevard Voltaire

mardi 2 juillet 2019

Choisir le sexe de son enfant : il suffit d’aller ailleurs

Le Figaro raconte l’histoire d’une famille de Lyon : le père, la mère et leurs trois filles. Le couple voudrait que cette famille grandisse, mais avec la certitude que le nouveau-né soit un garçon. Le couple part une semaine à Chypre et, dans l’enclave turque de l’île, Madame suit un parcours de fécondation in vitro (FIV) avec diagnostic pré-implantatoire (DPI). Elle retourne ensuite en France, enceinte d’un garçon. Le coût est de 7 400 euros, hôtellerie comprise. Et oui, les cliniques s’occupent de « packager » au mieux leurs offres, pour la satisfaction de leurs clients. Bien sûr, il est illégal en France d’user du DPI pour sélectionner un embryon à implanter en fonction du sexe. Pour l’instant.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

lundi 1 juillet 2019

Poutine et le lobby de l’homosexualisme

Vladimir Poutine confesse son ignorance des subtilités qui séparent les différents genres. Sauf que le président russe parle de cinq ou six genres, quand ils sont plus de 50 pour les profils Facebook ! Et le président russe de fustiger l’agressivité de la promotion des idées qui foisonnent au sein de ces communautés LGBT-etc. contre l’avis de la majorité de la population…

Et la suite chez Boulevard Voltaire

mercredi 26 juin 2019

PMA sans père et filiation : la quadrature du cercle vicieux ?

Chez Agnès Buzyn, s’épanchant dans le JDD, il y a l’effet d’annonce : « il faut lever le voile sur la filiation ». Il suggérerait que les origines cachées aux enfants nés de procréation médicalement assistée avec tiers donneurs ne le seront plus. Et puis, il faut bien l’avouer, du rétropédalage dans le couscous dès qu’on en vient aux modalités pratiques.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

dimanche 23 juin 2019

Les réseaux sociaux vont-ils maintenant battre monnaie ?

Facebook va lancer, à l’horizon de 2020, une crypto-monnaie, le Libra. Jadis, le pouvoir de battre monnaie était devenu un privilège régalien, arraché de haute lutte aux grands féodaux qui voyaient dans l’indépendance monétaire une façon de relativiser l’allégeance due à leur souverain.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

samedi 22 juin 2019

Un couple d’homosexuels ouvre une cagnotte Leetchi pour une gestation pour autrui !

L’Essor savoyard fait paraître un article sur Jonathan et Steven, un couple homosexuel qui s’est lancé dans une démarche de collecte de fonds de 80.000 euros pour financer une gestation pour autrui (GPA) à réaliser au Canada. Leetchi est l’organisateur de cette cagnotte.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

jeudi 20 juin 2019

Sujets d’examens et bioéthique : de quoi se poser des questions…

C’est la saison des examens, et les sujets sont parfois surprenants, témoin cette épreuve de science pour candidats bacheliers où il était demandé pourquoi une femme aurait des testicules. Il a défrayé la chronique sur les réseaux sociaux. En notre époque où la théorie du genre était promue puis niée par un ministre siégeant rue de Grenelle, s’en offusquer vous catalogue sans doute comme un LGBTPhobe patenté sans autre forme de procès. Peut-être même que s’interroger sur l’opportunité de donner un sujet sur l’inter sexuation ferait de vous un suspect passible d’un opprobre bien mérité !

Et la suite chez Boulevard Voltaire

samedi 15 juin 2019

Beyond Walls: une fresque sur le Champ de Mars en soutien à SOS Méditerranée… et cela ne dérange personne ?

L’art éphémère peut sembler paradoxal. L’ambition d’un artiste n’est-elle pas, presque toujours, de défier le temps ? Même si la musique est fugitive, qu’une note chasse l’autre et que le silence les chasse toutes, la partition et l’enregistrement permettent de recréer l’émotion, et c’est tant mieux.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

jeudi 13 juin 2019

PMA sans père : retour à la rue !

Emmanuel Macron et Édouard Philippe en ont décidé ainsi. Forts de ce « succès » de ne pas avoir essuyé d’échec cinglant lors du dernier scrutin européen, ils ont décidé de satisfaire les exigences d’un lobby ultra-minoritaire qui souhaite priver des enfants de père et la filiation de son sens. Ils prennent ainsi le risque de morceler encore plus qu’il n’est besoin une société déjà en phase de délitement avancé, ce que certains désignent sous le néologisme de « dissociété ».

Et la suite chez Boulevard Voltaire

mardi 11 juin 2019

Domicile tagué : un médecin pris pour cible par des « monstres »

Freaks, en anglais, ce sont des monstres. Ceux qui sont montrés à cause de leur difformité, de leur a-normalité. Le groupuscule FREAQS (jusqu’ici inconnu des forces de police, pour Front révolutionnaire des énergumènes autonomes queer souterrain.nes) revendique cette monstruosité, cet écart par rapport aux normes ; il en fait même un slogan, inscrit à la peinture sur les murs du cabinet médical du Dr Raphaël Nogier – « À bas la famille hétéro normée » – où il voisine avec un très nihiliste « Ni papa, ni état, ni Patrie, ni mari ». Un tract rédigé en écriture inclusive et qui fleure bon la dialectique extrême gauchiste a été collé sur la porte du docteur. Un logo qui combine le signe des transgenres (⚧) en y inscrivant le « A » des anarchistes confirme cette inspiration chez ces vandales.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

- page 1 de 36