mon blog / my blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 3 avril 2020

Attention, SDF en danger… les rats n’hésitent pas à leur disputer leurs maigres réserves !

Dans un état jacobin comme le nôtre, que sa situation administrative individuelle soit irréprochable est la priorité du citoyen respectueux des injonctions normatives, fussent-elles absurdes, édictées par de zélés fonctionnaires présumés de droit de divin. La période de confinement ne déroge pas à cette règle. L’apostrophe « Ausweiss Bitte », qui émaille certains films sur l’occupation, se rappelle à notre bon souvenir quand nous remplissons l’attestation dérogatoire qui permet d’échapper à ce confinement, que ce soit par devoir ou par nécessité.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

mercredi 1 avril 2020

Nous et la Chine, demain ?

La Chine est l’usine du monde. L’entrée de la Chine dans l’Organisation mondiale du commerce, en 2001, a mis fin aux barrières douanières qui pénalisaient les produits chinois et a (en théorie) ouvert le marché chinois aux produits et aux investissements des autres pays. L’afflux des produits chinois a induit, en Occident, une désindustrialisation à grande échelle, dictée par une pression concurrentielle accrue sur les coûts de production. Est venu le temps des délocalisations, que ce soit en Asie ou ailleurs : continuellement chercher cet ailleurs où l’on peut produire moins cher, y faire produire ce que l’on consommera en Occident jusqu’à ce qu’un autre moins cher vienne justifier d’un changement de source d’approvisionnement.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

lundi 30 mars 2020

Coronavirus : planquer les cadavres, un mensonge d’État

Les Chinois vivent sous une dictature qui use des moyens de la dictature, entre autres la propagande. L’information officielle ne se soucie pas de la vérité, cette adéquation de la pensée aux choses (note à l’attention de Sibeth Ndiaye : là, c’est vraiment de saint Thomas d’Aquin), mais seulement d’établir une version assez crédible pour être martelée jusqu’à s’imposer, et qui sert bien évidemment ce qu’elle perçoit comme étant ses intérêts. Le quasi-monopole des médias rend ce contrôle plus aisé que dans un monde où les médias sont libres, multiples, concurrentiels et non soumis à une autorité politique. Mais la propagande est aussi diffusée à l’extérieur des dictatures, parfois. Il semblerait que la Chine ait décidé de promouvoir l’idée qu’elle a très efficacement jugulé l’épidémie, affichant un bilan officiel de seulement 3.301 décès au 27 mars 2020, suivant la synthèse de l’OMS.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

samedi 28 mars 2020

Le dimanche, c’est devant l’écran de l’ordinateur que j’assiste à la messe…

Le pseudo-chouan de pacotille s’est soumis : je n’ai pas cherché de catacombes ni de prêtre réfractaire. Il y a quinze jours, à la messe anticipée du samedi soir, un rang sur deux était neutralisé et les fidèles priés de laisser de l’espace entre eux. Le dimanche dernier, c’est devant l’écran de l’ordinateur que j’ai asssisté à la messe. Et que je le referai encore ce dimanche.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

jeudi 26 mars 2020

Contaminés géolocalisés ? Big Brother et la crécelle

Les Yaka Faukon de la gestion d’une crise sanitaire sont légion et, dans son article « Tous médecins », Philippe Bilger fait un parallèle avec chaque Français qui serait le meilleur sélectionneur possible de l’équipe de football nationale (sauf moi : je n’y prétends pas du tout). Il a raison de nous rappeler à une certaine humilité. Mais un arbre se juge à ses fruits. Dans une pandémie, les fruits sont le nombre et l’évolution des contaminés, des décès et des guéris. Sans se substituer à un expert de la gestion de crise sanitaire, en France, ces fruits sont, objectivement, mauvais. Pire, même : l’insuffisance de tests conduit à une absence de fiabilité et une minoration du nombre de contaminés, la comptabilisation officielle des décès élude pour l’instant ceux qui sont morts en EHPAD ou à la maison. C’est comme si le gouvernement voulait occulter ses pitoyables performances en usant d’un thermomètre dont la graduation est trafiquée. D’autres pays, comme la Corée du Sud, font beaucoup mieux avec des mesures moins draconiennes de réduction des libertés.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

vendredi 20 mars 2020

Gestion de crise du coronavirus : les ministres intègres et la Cour de justice

Le 18 mars, à 9 h 03, suite à la lecture des confessions d’Agnès Buzyn, celui qui n’est rien et surtout pas un juriste mais qui signe ces quelques lignes envoyait sur la Toile de l’oiseau bleu deux petits pépiements, des gazouillis à l’adresse de M. François Molins, qui affiche parmi ses responsabilités « ministère public de la Cour de justice de la République ».

Et la suite chez Boulevard Voltaire

jeudi 19 mars 2020

Municipales : la valeur d’un scrutin

Les contradictions peuvent être assumées. Il était criminel de maintenir le premier tour de scrutin des élections municipales, il était incivique de ne pas s’y rendre. Comme la liberté de la presse, qui ne s’use que si l’on ne s’en sert pas, le droit de vote est trop précieux pour autoriser le droit à l’abstention.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

mercredi 18 mars 2020

Divagations autour de la RSE

Le monde de l’entreprise a-t-il basculé vers une vertu qu’on ne lui connaissait guère ? La Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) a droit de cité, le développement durable est tendance, et il y a des signes qui interpellent. Par exemple, si Larry Fink, le CEO du premier gestionnaire d’actifs du monde BlackRock, annonce que l’investissement durable devient la norme pour tous les fonds sous gestion, l’annonce à tous les patrons des entreprises où BlackRock a une participation et fait savoir que les non-conformité seront sanctionnées, ça a un impact.

Et la suite sur le Blog de l'ADAE

lundi 16 mars 2020

Jean-Michel Apathie : Opération bouc émissaire

Il faut bien trouver un bouc émissaire et si possible pas celui dont on lèche la main, celui à qui l’on a fait allégeance, Jupiter lui-même. Alors Jean-Michel Apathie, en bon soldat de la Macronie, s’y colle et tente de préventivement détourner l’opprobre vers les médecins qui n’auraient pas alerté, qui n’auraient pas fait connaître aux politiques la criticité et l’urgence de la situation. Ils sont coupables du désastre de demain. Samedi, veille de premier tour des élections municipales, Jean-Michel Apathie emploie bien dans l’émission “C l’hebdo” un article défini : les médecins, et pas des médecins.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

mercredi 11 mars 2020

Le Robin des bois qui enrichit les riches

Les EnMarcheurs surprendront toujours, même au plus haut niveau. Témoin Mme Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État à l’Économie, qui, en une minute d’interview sur CNews relayée par un tweet, est capable de gratifier la France de trois gigantesques bourdes.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

vendredi 6 mars 2020

La Cour de cassation précise le statut des chauffeurs Uber

C’est toujours une consécration quand le nom d’une marque passe dans le langage courant pour désigner un générique. Frigidaire, Karcher, Scotch et Tupperware sont des exemples, et Uber aussi. Saluons la performance : une société crée en 2009 aux États-Unis a donné à la langue française le terme Uberisation qui désigne une intermédiation numérique entre la demande de clients connectés et les offres d’indépendants à même de les satisfaire pour de menus services. Et aussi, il faut bien le dire, l’effet pernicieux de ce système, la paupérisation et la sujétion des prestataires. La mise en concurrence très efficace via une place de marché numérique d’une offre pléthorique induit la baisse des prix.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

mercredi 4 mars 2020

États-Unis et avortement : vers un revirement de la Cour suprême ?

N’allez pas imaginer, simple mortel français, que le système juridique américain au sens le plus large est accessible à votre entendement. Vous ne sauriez comprendre, sans guide ni documentation, la complexité des multiples articulations entre le fédéral et le local de chacun des États justifiant d’une des étoiles semées sur la bannière. N’imaginez surtout pas que la fréquentation assidue des séries et films américains se déroulant dans des prétoires puisse vous aider. Qu’il s’agisse des systèmes politiques en vue de voter des lois, de juger de leur conformité éventuelle aux lois fondamentales, de les faire exécuter, de juger en de multiples instances des occurrences des viols de ces lois, d’établir et d’harmoniser d’éventuelles jurisprudences : faites confiance à votre avocat américain, en souhaitant que cela ne soit pas trop compliqué pour lui non plus. Et dites-vous surtout que tant qu’il y a des dollars, y a un recours !

Et la suite chez [Boulevard Voltaire |https://www.bvoltaire.fr/etats-unis-et-avortement-vers-un-revirement-de-la-cour-supreme/|fr]

mardi 3 mars 2020

Coronavirus dans le Morbihan : cherche prêtre réfractaire et catacombes

Lundi 2 mars est tombé le communiqué du diocèse de Vannes qui interdit que des messes publiques soient dites. Les obsèques, les mariages et les baptêmes seront tenus dans un cadre familial restreint. Les catéchèses sont interdites dans les lieux où les écoles sont fermées. Une messe quotidienne sera radiodiffusée et accessible par Internet. Le communiqué de Monseigneur Raymond Centène ne cache pas que la préfecture lui a imposé ces mesures et donne même accès à l’arrêté préfectoral. « Les rassemblements collectifs de quelque nature que ce soit sont interdit dans le département du Morbihan à compter du dimanche 1er mars 2020 et jusqu’au 14 mars 2020. »

Et la suite chez Boulevard Voltaire

samedi 29 février 2020

Natation : Sun Yang, le roi choit

Le geste avait choqué les officiels de la Fédération internationale de natation. Deux nageurs, l’Australien Mack Horton et l’Écossais Duncan Scott, avaient reçu un avertissement lors des championnats du monde 2019. Respectivement 2e du 400 mètres et 3e du 200 mètres en nage libre, et ce, derrière le controversé Sun Yang. Ils étaient redescendus du podium avant que Sun Yang n’y monte, avaient renoncé à être photographiés avec lui.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

mardi 25 février 2020

Projet de loi bioéthique : la manif interdite…

Le préfet de police a décidé, au dernier moment, d’interdire une manifestation organisée par le collectif Marchons enfants ! et prévue pour se tenir le 25 février 2020, à 19 heures, sur la place Georges-Clemenceau à Paris, en protestation contre le projet de loi Bioéthique. La Manif pour tous, membre de ce collectif, annonce intenter un référé-liberté contre cette décision qui tombe moins de 24 heures avant l’événement.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

mardi 18 février 2020

L’indignation légitime de Brune Poirson pour de mauvaises raisons

Les outrances verbales frisant la logorrhée des zélateurs de Benjamin Griveaux pourraient, si elles se poursuivent, aller jusqu’à escagasser le quidam. Certes il a été porté atteinte à la vie privée de l’ex-ministre candidat, c’est délictueux. Mais dénoncer une atteinte à la démocratie ou un complot initié par des puissances impérialistes étrangères (sans doute non-affiliées à l’OTAN qui s’est, n’en doutons pas, mis en état d’alerte) est ridicule. Brune Poirson, membre du gouvernement, ose le gros mot de « totalitaire ».

Et la suite chez Boulevard Voltaire

lundi 17 février 2020

Olivier Véran remplace Agnès Buzyn : encore une erreur de casting d’Emmanuel Macron ?

Remplacer un haut profil au pied levé, c’est compliqué. Les chasseurs de têtes ont besoin de longues recherches pour identifier les personnes qui correspondront le mieux aux critères de clients exigeants pour occuper des postes à haute responsabilité dans les entreprises.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

vendredi 14 février 2020

Saint-Valentin, grivoiseries et couillonnade

La Saint-Valentin, c’est la fête des amoureux. Sans doute un recyclage des lupercales, ces fêtes romaines des plus anciennes où deux jeunes hommes favorisaient la fécondité des femmes rencontrées en les fouettant avec des lanières de peau du bouc sacrifié pour l’occasion. Le pape Gélase Ier est passé par là, a dépaganisé le fourbi, et institué le 14 février fête des fiancés et des amoureux. La tradition veut que l’on échange avec l’être aimé un message ce jour-là.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

mercredi 12 février 2020

La réalité virtuelle pour faire revivre nos morts ?

À l’heure où coulent les premiers pixels sur mon écran, la vidéo a été vue presque 11 millions de fois sur YouTube. Elle montre une expérience de réalité virtuelle. Une mère, dont la fille de presque sept ans est décédée quatre ans plus tôt, est équipée d’un casque et de gants spéciaux, tout est connecté et elle perçoit une fillette ressemblant à sa fille, qui bouge, qui lui parle et répond à son nom. Elle caresse le vide avec la même tendresse, la même douceur que celle d’une mère pour son enfant. Le gâteau d’anniversaire est là. L’émotion est palpable, chez la mère, dans le « dialogue » entre mère et fille, et même chez les techniciens qui assistent à l’expérience.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

lundi 3 février 2020

Les cartes de la honte

Il est des cartes qu’il ne faudrait ni établir ni diffuser. Selon le Dr Laurent Alexandre, qui se présenterait bien comme la caution scientifique autoproclamée d’un transhumanisme light et fréquentable, la carte du QI moyen par pays serait un de ces documents. En s’insurgeant contre la présence de cette carte sur Wikipédia, il attire l’attention de tous sur la page qui la publie, induisant ainsi un effet Streisand. Si ce que dit cette carte n’est pas politiquement correct, alors censurons-la. Peut-être vaudrait-il mieux se livrer à la critique de l’instrument de mesure, le QI, et des biais possiblement employés par certains pays pour en altérer sa mesure. La métrologie des intelligences n’est pas une science exacte et peut-être ne le sera-t-elle jamais, mais est-ce une raison suffisante pour ne pas essayer, et publier, avec les réserves qui s’imposent, humblement, ses résultats ? La première valeur de π connue et documentée? il y a 4.000 ans, à Babylone, était de 3 + 1/8, soit 3,125. Pas tout à fait les 3,141.59 appris lors de nos chères études.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

- page 1 de 25