mon blog / my blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 26 mars 2018

Barbares !

Le marketing du suicide assisté et de l’euthanasie est fait de compassion, de pathos à la louche ; il est confit de bons sentiments et n’a que de grands mots comme la dignité à la bouche. Ce n’est que la partie émergée de l’iceberg. Il y a la pratique, une fois que la morale a cédé et que la loi tout court s’est couchée devant la loi du marché. Par exemple, la Belgique avec son comité Théodule en charge du contrôle éthique de l’euthanasie qui statue qu’une euthanasie est infligée sans consentement, mais refuse d’en tirer les conséquences judiciaires qui s’imposeraient : dénoncer un meurtre à un procureur !

Et la suite chez Boulevard Voltaire

Le carnet de note du Conseil d'Administration

Le 31 janvier, l’ADAE1 organisait un petit-déjeuner de formation autour de la problématique de l’évaluation des Conseil d’Administration. Jacques Giraud animait cette session et le débat fut animé et pertinent. Il n’est pas question d’en faire ici un résumé, d’autant qu’un fascicule2 de restitution d’un groupe de travail de l’ADAE a été édité sur le sujet, mais plutôt de laisser vagabonder quelques idées sur ce thème.

et la suite sur le blog de l'ADAE

Régulation financière : les vœux pieux d’Emmanuel Macron ?

Depuis Bruxelles, lors d’un discours visant à promouvoir des investissements qui seraient écolo-compatibles, le Président tweete : « Nous nous sommes endormis et avons peu régulé ceux qui ont conduit à la crise de 2008. Prenons en compte les mécanismes de soutenabilité dans la régulation. #SustainableFinanceEU. »

Et la suite chez Boulevard Voltaire

lundi 19 mars 2018

États généraux de la bioéthique : quelqu’un a une urne pleine ?

Oui, ce titre est un plagiat. Celui d’un épisode du regretté René Goscinny et d’Albert Uderzo : Astérix en Corse. Un album qui brocarde avec humour et talent les jeux politiques compliqués de l’île de Beauté. L’urne pleine est jetée à l’eau et le plus fort gagne. Un brin opaque pour le pinzutu profane, non initié. Mais les urnes pleines et autres fraudes électorales existent dans la vraie vie. Elle font parfois rire aussi, quand le ridicule n’épargne pas celui qui a bourré ses chaussettes avant de tenter de bourrer les urnes.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

dimanche 18 mars 2018

Chrétien en politique, une ligne de crête

François Huguenin était invité a prononcer une conférence dans le cadre du cycle de formation à la doctrine sociale de l’église « la responsabilité politique de la foi » organisée par la paroisse Saint-Louis-d’Antin et Philippe de Saint-Germain. Il a récemment publié « Le pari chrétien » chez Tallandier. Il pose le problème : comment être chrétien dans la sphère politique alors que notre monde ne l’est plus ?

Et la suite chez l' OSP Fréjus - Toulon

mercredi 14 mars 2018

États généraux de la bioéthique : point d’étape

Vaste mascarade destinée à amuser la galerie, hochet lancé aux bio-conservateurs pour laisser s’exprimer des avis dont nul compte ne sera tenu par un camp du progrès qui disposerait d’un monopole sur la vérité, l’hypothèse a été évoquée. Il y a un faisceaux d’indices concordants, mais est-il suffisant pour en tirer une conclusion ? Voici quelques points saillants à mettre en perspective.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

vendredi 9 mars 2018

Lettre ouverte à Mathilde

Chère Mathilde,

Mes participations aux fêtes de Jeanne d’Arc à Orléans datent un peu : J’ai défilé jadis sous l’uniforme des Scouts d’Europe, une génération avant que tu naisses. Cela me permet de te considérer comme une jeune sœur dans cette fraternité scoute où mes cheveux blancs ne créent pas de décalage de génération. Et le grand frère que je suis souhaite poser quelques mots sur la toile, parce que le procès qui t’es fait me révolte, et parce que les récupérations politiques qui sont faites sont abjectes.

Et la suite chez l'OSP Fréjus - Toulon

mardi 27 février 2018

Le Pen / Mélanchon : paradoxales ressemblances

Les deux font actuellement l’actualité pour des raisons différentes.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

Et les commentaires par ici : https://www.facebook.com/bvoltaire.fr/posts/1608790972519589

mardi 20 février 2018

Site officiel des états généraux de la bioéthique : des questions orientées ?

Attendu comme Godot ou l’Arlésienne, le site internet « états généraux de la bioéthique 2018 » a été mis en ligne le 12 février, seulement 3 semaines et demi après le lancement officiel des états généraux. Il a déjà recueilli de nombreuses contributions, c’est son rôle et il faut s’en réjouir. Dans l’ensemble, les avis s’opposent mais restent plutôt policés et la visite de la corbeille où sont présentés les messages écartés montrent que ce n’est pas un grand défouloir. Tant mieux !

Et la suite chez Boulevard Voltaire

samedi 17 février 2018

Pourquoi la « feuille de route économie circulaire » peut être une bonne idée… si elle ne reste pas un vœu pieux

Brune Poirson, secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, est à la manœuvre. Son très médiatique patron se doit sans doute d’être discret. Est mise en ligne pour la « Feuille de route économie circulaire » une initiative destinée à recueillir des avis de citoyens sur diverses thématiques : Mieux gérer les déchets / Mieux produire / Mieux consommer / Mobiliser les acteurs. Une suggestion parmi d’autres : pour des catégories de biens durables, que soit affichée une information simple sur la durabilité / réparabilité / robustesse de ces biens. En jargon, cela passe par le développement d’un « référentiel normalisé d’information ». Cette information serait volontaire dans un premier temps, avant de devenir obligatoire.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

Et les commentaires : https://www.facebook.com/bvoltaire.fr/posts/1598603750204978

vendredi 9 février 2018

Pour la fille de Claude François, il est important de savoir qui est son père. Pour les autres aussi !

Une star de la musique populaire, une idylle avec une groupie-maîtresse trop jeune (13 ans seulement), une grossesse l’année suivante, cachée à ses parents, une naissance à Gand en 1977, un abandon, une adoption deux mois plus tard. C’est le début de la vie de Julie Bocquet. Cette femme aurait identifié son géniteur, Claude François, décédé en 1978. Elle sort de l’ombre à 40 ans et écrit à ses supposés deux demi-frères pour tenter de nouer, même tardivement, des liens familiaux. Ils ne souhaitent ni donner suite, ni lui répondre directement et invoquent la mémoire de leur père qui ne peut pas se défendre, tout en témoignant d’une empathie que d’aucuns pourraient trouver minimaliste.

Et la suite sur Boulevard Voltaire

Et les commentaires ici : https://www.facebook.com/bvoltaire.fr/posts/1590067087725311

mardi 30 janvier 2018

L’éthique pas très éthique des états-généraux de la bioéthique

Les états généraux de la bioéthique sont lancés, avec au programme moult débats et interventions de savants patentés, et le recueil des avis des citoyens. Sur le papier, même virtuel d’un écran, c’est très bien de demander son avis à Gérard Lambert et à la veuve de Carpentras. Sauf que la manière de recueillir l’avis d’un citoyen pourrait présenter des biais, des façons de s’exprimer qui orientent sournoisement celui qui répond.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

Et les commentaires https://www.facebook.com/bvoltaire.fr/posts/1580780408653979

- page 2 de 29 -