Certaines admonestations (qui peuvent être aussi des corrections fraternelles) sont intelligentes et d’une forme sympathique. La Conférence des Évêques de France, avec sa vidéo pour la promotion de la Miséricorde sur internet, a trouvé le ton juste (l’humour) sans altérer l’exigence, la précision et la pertinence du message. Il faut que le catholique montre le plus possible de miséricorde dans son discours sur les réseaux sociaux.

Et la suite est puplié par l'OSP Fréjous - Toulon