L’œuvre de Leonard Cohen est obscure, dérangeante et parfois dépressive. Parmi les pépites qui émaillent ses albums, il est une chanson particulièrement triste (mais il y en a tant) : « Seems So Long Ago, Nancy ». Elle parle d’une jeune femme de 21 ans qui s’est donné la mort et lui rend hommage.

et la suite chez Boulevard Voltaire