Le temps du débat sur Internet n’est plus, le travail de Comité Consultatif National d’Éthique (CCNE) est maintenant de procéder au dépouillement de cette très vaste consultation, de ce débat interactif qui, depuis février, a mobilisé quelques énergies : les États-Généraux de la Bioéthique. Il aurait, parait-il, embauché 200 stagiaires pour y parvenir. Et après il lui faudra faire une synthèse, tirer des enseignements, formuler des recommandations aux parlementaires qui auront peut-être à légiférer.

Et la suite chez Boulevard Voltaire