Protéger les enfants, cela devrait être un projet consensuel qui rassemble tout le monde au-delà des clivages politiques, philosophiques, religieux ou sociaux. En théorie. Oui, mais nous ne vivons pas dans ce pays utopique, nous vivons en France, où ce n’est pas si simple.

Et la suite chez Boulevard Voltaire