Il est des jours dont on se souviendra longtemps, peut-être toujours. Qui a oublié sa sidération face à l’écran qui montrait en temps quasi réel les attentats du 11 septembre 2001 ? Cette rémanence est sans doute infinie. Et il y a cette soirée du lundi 15 avril 2019, c’était le début de la Semaine sainte. Après avoir appris, via Twitter, que ce feu se déclarait, après avoir zappé sur les chaînes d’information en continu, je suis allé au Sacré-Cœur à Montmartre pour y prier. Puis je me suis rendu place Saint-Michel. J’y ai retrouvé des amis, et de vagues connaissances, et des anonymes qui tous souffraient de ce brasier.

Et la suite chez Boulevard Voltaire