Le dernier avatar du projet d'accord négocié entre l'Islande d 'une part et le Royaume-Uni et celui des Pays-Bas d'autre part au sujet de la faillite de la Landsbanki a été rejeté par référendum une nouvelle fois. Les citoyens Islandais ont tranché le 11 avril dernier : ils ne veulent pas payer pour une banque, certes Islandaise, qui, en faisant défaut en 2008, a lésé quelques 425 000 épargnants anglais ou néerlandais, pour un montant de dépôts de 6,7 Milliards d'€uros.