mon blog / my blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 18 avril 2019

Lettre ouverte à Notre-Dame

Notre-Dame,

Mercredi dernier, je vous quittais après la messe, non sans avoir dit une courte prière devant cette statue de vous portant l’Enfant, Dieu incarné. Cette statue que j’aime, que je ne manque presque jamais de saluer quand je viens dans votre cathédrale parisienne.

Elle est si belle, votre statue, si gracieuse. Dispensatrice de grâces.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

Article repris dans La Croix

mercredi 13 mars 2019

Cardinal Philippe Barbarin, bouc émissaire ?

Les personnes qui ont lu René Girard ne sont pas obligées d’abonder dans son sens, mais peuvent-elles faire comme si elle ne l’avait pas lu ? Le prisme de sa « théorie mimétique » est trop dérangeant et trop puissant pour laisser indifférent. Pour René Girard, le désir n’est pas original, il n’est que l’imitation du désir d’un autre par mimétisme. Dans un groupe archaïque, les désirs de chacun, qui sont en concurrence, engendrent une confusion de plus en plus grande qui dégénère en crise et menace l’unité du groupe. Au paroxysme de cette crise, une polarisation de tous les conflits se fait au détriment d’un seul individu : le bouc émissaire, qui est collectivement lynché. La paix revient dans le groupe, elle est attribuée au pouvoir de ce bouc émissaire, alors on le divinise et on écrit le mythe en lui inventant une culpabilité, pour cacher celle des lyncheurs. C’est la genèse des religions archaïques. Moralité : le bouc émissaire est en fait innocent.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

vendredi 4 novembre 2016

Euthanasie : je récuse !

Il est des textes qui ont écrit une partie de l’Histoire, quand leur fonction naturelle serait plutôt de la relater après coup. Le « J’accuse » d’Émile Zola en est un. Dans une France clivée, il a relancé une cause que tous pouvaient croire perdue. Le capitaine Alfred Dreyfus est condamné, dégradé, emprisonné lorsque L’Aurore le publie. Factuellement, ce texte est assez inexact : des incriminés manquent à l’appel ou ne le sont pas pour les bons motifs. Mais il est le point d’inflexion à partir duquel la cause de Dreyfus va rebondir, pour aboutir après un long chemin à la mise en évidence de son innocence, et à sa réhabilitation.

Et la suite au bout du lien chez Boulevard Voltaire

vendredi 14 octobre 2016

Wikileaks : le clan Clinton projetait d’infiltrer l’Eglise

Méthode d’éducation à la propreté canine : mettre la truffe du jeune chien sur sa crotte mal placée et lui donner une tape sur l’arrière-train pour lui faire comprendre son erreur. C’est brutal, mais ça fonctionne. Wikileaks est une version 2.0 de cette méthode un peu virile. La publication de certains courriels qui émanent de l’entourage immédiat d’Hillary Clinton, candidate auto-proclamée du camp du bien, fait désordre.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

mercredi 12 août 2015

ChristianBells et après ?

  1. ChristianBells et après ?

TRIBUNE | Alors que l’appel de Mgr Dominique Rey, l'évêque de Fréjus-Toulon, à faire sonner les cloches de tous les diocèses de France se répand comme une trainée de poudre, notre chroniqueur Remseeks rappelle que l’union de prière ne dispense pas d’une vraie action politique.

SEMAINE compliquée où je jongle entre le travail, heureusement plus léger en cette quasi-pause estivale et mon sur-activisme sur les réseaux sociaux pour faire en sorte que le 15 août, fête de l'Assomption, toutes les églises de France sonnent de leurs cloches et amplifient nos prières pour nos frères Chrétiens d'Orient. La durée de résonance d'une cloche est longue comparée à certains instruments de musique, mais elle n'est pas infinie. Il faut, déjà, se poser la question de l'après 15 Août.

  1. ChutOnTue

Laisser le silence s'installer, voir notre bonne conscience s'assoupir après la prière (sincère) et l'obole (généreuse) que nous aurons consacré à nos frères et sœurs d'Orient, tout ça avec le sentiment du devoir accompli est une option. Je ne pense pas que ce soit la bonne. En état de légitime défiance Ce que je perçois de la situation géopolitique locale est triste et très alarmant : trop de signaux montrent que la Turquie préfère, comme à son habitude, « gérer » son problème kurde par la violence, fût-ce au-delà de ses frontières, tout en présentant à l'hypocrite communauté occidentale le visage d'un allié fiable contre l'islamisme radical. Je ne sais pas s'il a été mis fin aux complicités plus ou moins objectives constatées par le passé (trafic d'arme, perméabilité des frontières pour les combattants étrangers souhaitant rejoindre ce « jihad », blanchiment de l'or noir extrait des zones sous contrôle islamiste). J'aimerais en avoir la certitude, parce que, en bonne logique, cela aurait du être un préalable. Jusqu'à présent, les kurdes étaient, avec les loyalistes syriens et les reliefs de l'armée irakienne, les seules forces structurées et actives qui s'opposaient sur le terrain au pseudo-califat. Je n'ai sans doute pas été assez attentif pour entendre les avertissements fermes des pays comme les Etats-Unis d'Amérique, la France, la Grande-Bretagne pour intimer à la Turquie – notre allié au sein de l'Otan - de ne cibler QUE les objectifs du prétendu émirat. Les kurdes, remparts des chrétiens et des yézidis, devront-ils se battre aussi contre des turcs, avec des occidentaux qui détourneraient pudiquement leurs regards de ces nouvelles exactions parce qu'elles seraient commises par un « allié ». Je ne veux pas être une Cassandre … Prier ne dispense pas d’agir Oui, la prière et la générosité sont les deux moyens les plus évidents que nous ayons pour aider nos frères et sœurs d'Orient persécutés. Que nous soyons tous unis dans cette prière serait fantastique. Mais il me semble opportun de faire pression sans relâche sur nos hommes politiques pour qu’ils ne se satisfassent pas d'un ralliement purement formel de la Turquie qui ne servirait que ses propres intérêts. Et il serait temps de se poser les bonnes questions pour résoudre ce problème compliqué de l'islamisme radical en Orient. « Prie comme si tout ne dépendait que de Dieu, Agis comme si tout ne dépendait que de toi. » (Attribué à saint Ignace de Loyola.)

@Remseeks

Pour en savoir plus : L'appel des évêques de France La page facebook de #ChristianBells avec la carte des diocèses participants, mise à jour en direct.


***