mon blog / my blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 26 juillet 2017

Père Hamel, l’hommage raté

Il y a un an le Père Jacques Hamel était égorgé en pleine messe par deux musulmans radicalisés. Le sacrilège a suscité une grande émotion qui, après l’attentat de Nice, a derechef bouleversé la nation qui aspirait à sa torpeur estivale. La tentative de récupération de l’émotion populaire par certains des dirigeants de la République a pu induire quelques nausées. Le précédent pouvoir ayant pour méthode et feuille de route l’inaction, il ne pouvait tenter de gouverner que par l’émotion.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

Et les commentaires à l'adresse : https://www.facebook.com/bvoltaire.fr/posts/1409807879084567

jeudi 13 avril 2017

Cachez ce logo que je ne saurais voir

Pour de nombreuses personnes aujourd’hui, le sport est devenu une religion. Elle tire sur le païen, avec des idoles, mises en situation d’être adulées par une plèbe que l’on gave de ces jeux, le pain ne faisant pas vraiment défaut dans nos contrées. Les zélateurs de Mamon organisent et exploitent ce culte et empochent une substantielle rétribution au passage. La puissance publique est heureuse de l’aubaine : tant qu’il regarde le sport, le peuple ne regarde pas dans d’autres directions qui fâcheraient peut-être.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

Et pour les commentaires : https://www.facebook.com/bvoltaire.fr/posts/1306810436050979

mardi 6 décembre 2016

Islamisme et gueule de bois

Un échange de tweets le 15 juillet 2016. Elle : « malgré tout, et bien que beaucoup de musulmans en France soutiennent Daesh, beaucoup de musulmans luttent contre eux en Iraq. » Moi : « Oui le premier prédateur du musulman est un autre musulman depuis que l’Islam existe ». Confiteor, la réponse était dictée par la colère, l’emportement, la lassitude, l’écœurement face à une nouvelle tuerie.

Et la suite dans les Cahiers Libres

jeudi 28 juillet 2016

Les con… cordataires, ça ose tout

Bernard Cazeneuve, l’incompétent ministre de l’Intérieur, et ministre des Cultes, réfléchirait à signer un concordat avec l’islam, annonce le palmipède satirique repris par BFM TV. Celui-ci permettrait à l’État de contrôler la nomination des imams et imposerait de les rémunérer. Les motivations avouées ne sont pas le souci du bien commun, comme le citoyen lambda pourrait s’y attendre, mais « d’arrêter de se faire instrumentaliser par la droite sur la question de l’islam ». Édifiant !

La suite chez Boulevard Voltaire

dimanche 22 février 2015

Charlie au pays de l'or noir

L'actualité est dramatique, elle nous a frappés durement. Mais l'union nationale des « Charlies » bricolée à la va-vite devait avorter dès sa conception avec des arrière-pensées de basse politique : l'exclusion de certains nationaux, la présence de dignitaires étrangers peu reluisants, la focalisation excessive sur la liberté de la presse au détriment des autres victimes, la continuelle fraude aux mots ne pouvaient qu'avoir raison de cette quasi-utopie, l'union nationale. Dont acte. Nonobstant leurs poses, les Charlies n'ont pas réussi à ressouder la nation.

La suite sur Liberté Politique (oups ! oublié de publier synchrone)