mon blog / my blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 22 mai 2015

Jérôme Kerviel, xième épisode du feuilleton

Le monde bruisse aujourd'hui au sujet du changement d'opinion d'un officier de police ayant travaillé sur l'enquête : cette personne serait dorénavant parvenue à l'intime conviction que la Société Générale savait que Jérôme Kerviel dépassait les limites fixées par sa hiérarchie, et s'étonnerait que l'enquête et l'instruction aient pu manquer de pugnacité dans la recherche de la vérité. Ce manquement, s'il est avéré, est grave, mais plus que la banque, il vise le magistrat-instructeur responsable de l'enquête qui se serait laissé instrumentaliser par la banque.

Et la suite chez Finyear

jeudi 6 octobre 2011

Gratter le sous-jacent

Lors d'une réception où nous partagions un verre et des petits fours ensemble, un capital-riqueur et moi convenions que le travail de financier est parfois de gratter le sous-jacent. Pour lui, il s'agissait de torturer le business model / business plan des solliciteurs pour arriver à se faire une opinion sur une opportunité d'investissement. Dans mon ex-métier de CFO, les occasions existent aussi : confronté à de potentielles acquisitions, le processus d'analyse est le même pour ce qui est de l'examen de la cible. L'analyse des coûts et des performances d'une période relève aussi de cette discipline. La préparation d'une levée de fond est là encore similaire au ponçage à coup de papier de verre de grain de plus en plus fin avant de poser une belle couche de peinture neuve ...

Lire la suite...