mon blog / my blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 1 août 2019

Le bébé de tous les records

Qui a dit que la vie est un long fleuve tranquille ? Certainement pas Caitlyn Jenner, 69 ans. Il est né William Bruce Jenner. Il est devenu champion olympique de décathlon aux jeux de Montréal en 1976, et il est ancien recordman du monde de l’épreuve entre 1975 et 1976 : il a fait passer la marque de 8.454 à 8.618 points en 3 étapes. Il est le père de 6 enfants en 3 mariages, il est lié au « clan » Robert Kardashian par sa dernière ex-épouse. En 2015, à 65 ans, il révèle sa transidentité, mais continue pour sa vie amoureuse de se tourner vers une femme. Quoique. Sa dernière conquête est une certaine Sophia Hutchens, 22 ans, elle aussi transgenre de mâle à femelle. Et les deux tourterelles annoncent vouloir avoir un enfant ensemble… par gestation pour autrui (tout comme sa belle-fille Kim Kardashian, soit dit en passant – s’ils utilisent les mêmes avocats et intermédiaires, il y aura peut-être un discount familial). Donc deux personnes qui se disent femmes vont en payer une troisième pour porter l’enfant qu’aucune ne peut effectivement porter.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

lundi 29 avril 2019

Rire des flammes de Notre-Dame : France Inter l’a fait

Les chrétiens souffrent. Leurs frères dans la foi sont persécutés de part le monde. Ils ne sont certes pas les seuls à souffrir de persécutions, mais avec 4300 chrétiens tués en raison de leur foi dans le monde en 2018, surtout au Nigeria, il est difficile de ne pas trouver que ce bilan est très lourd. Faut-il préciser que parmi les bourreaux de ces récents attentats, il n’en est pas qui se réclament d’une idéologie catholique ou d’une autre confession chrétienne qui justifierait de telles violences. La foi chrétienne est certes prosélyte, mais toute conversion y respecte la liberté de conscience du converti. Il est une autre religion prosélyte qui n’a pas toujours de telles délicatesses.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

jeudi 25 mai 2017

Et maintenant, la censure sur les réseaux sociaux !

Les frontons de nos édifices publics peuvent fièrement afficher le mot « Liberté », il convient d’être prudent et circonspect. La dernière élection présidentielle a permis de constater peu ou prou l’univocité des discours journalistiques, comme dans un pays où les partis seraient un et un seul. Les exceptions y tiennent lieu d’alibi. Ce parti, c’est sans doute celui de l’argent et il n’est pas opportun de s’opposer à sa ligne politique. Il est aisé de conclure que le rôle de contre-pouvoir naturellement dévolu à des médias libres n’est pas incarné par ceux ayant pignon sur rue : prisonniers des sujétions économiques (ses subventions et ses actionnaires) et culturelles (l’entre-soi journalistique), ils sont enfermés dans une arrogante et consternante servilité.

Et la suite est sur Boulevard Voltaire

Et les commentaires par ici : https://www.facebook.com/bvoltaire.fr/posts/1342404269158262

jeudi 13 octobre 2016

Tiens, deux émissions consacrées à la GPA juste avant la manif de dimanche !

Le 2 octobre, M6 diffusait un reportage de « Zone interdite » sur la gestation pour autrui. Le 12 octobre, Le Monde se fait l’écho d’une publication scientifique dans la revue Population et Sociétés, le bulletin d’information de l’Institut national d’études démographiques. L’article présente un portrait des mères porteuses indiennes par une sociologue française, Virginie Rozée. Le point commun de ces travaux ? Ils sont des tentatives de dédiabolisation de la gestation pour autrui.

Et la suite est chez Boulevard Voltaire

(Le titre suggéré était : "Des concomitances aléatoires et du diamètre des ficelles")

jeudi 4 août 2016

Illisible justice

Tribunal correctionnel de Nancy, le 29 juillet, en comparution immédiate, un homme est condamné à 6 mois de prison avec sursis pour « violences commises en raison de l’appartenance de la victime à une religion ». Les faits ? Il a déposé des lardons dans la boîte aux lettres d’une mosquée, et en a tartiné la porte. Son geste stupide a été commis immédiatement après l’assassinat du père Jacques Hamel, et il a invoqué l’émotion.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

mercredi 3 août 2016

GPA : la CEDH est devenue l’alliée objective de l’esclavage

Dans la torpeur estivale et avec une actualité chargée, peu sont ceux qui y ont prêté attention, mais la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a encore frappé. Elle a derechef condamné la France pour refus de transcription, dans l’état civil, d’actes de naissance d’enfants nés de gestation pour autrui (GPA) à l’étranger. Elle l’avait déjà fait en 2014. Pour mémoire, la GPA est interdite en France, mais certains pays la tolèrent, y compris pour des clients français.

et la suite chez Boulevard Voltaire