Chère Mathilde,

Mes participations aux fêtes de Jeanne d’Arc à Orléans datent un peu : J’ai défilé jadis sous l’uniforme des Scouts d’Europe, une génération avant que tu naisses. Cela me permet de te considérer comme une jeune sœur dans cette fraternité scoute où mes cheveux blancs ne créent pas de décalage de génération. Et le grand frère que je suis souhaite poser quelques mots sur la toile, parce que le procès qui t’es fait me révolte, et parce que les récupérations politiques qui sont faites sont abjectes.

Et la suite chez l'OSP Fréjus - Toulon