mon blog / my blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 16 juin 2017

L’idéologie du genre fait de la propagande à la Métropole de Bordeaux

Assumons une certaine dose de schizophrénie. Censurer un spectacle a priori est une intolérable atteinte à la liberté de création et d’expression qui devrait nous faire nous lever tous ensemble contre un despotisme. Mais il est des propagandistes pour qui la fin justifie tous les moyens, même les plus abjects. Ils choisissent pour cibles ceux qui seront les plus vulnérables : les jeunes enfants. Pire encore : il est des collectivités publiques qui promeuvent (et subventionnent ?) de tels agissements.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

Et pour les commentaires https://www.facebook.com/bvoltaire.fr/posts/1365524396846249

jeudi 13 octobre 2016

Tiens, deux émissions consacrées à la GPA juste avant la manif de dimanche !

Le 2 octobre, M6 diffusait un reportage de « Zone interdite » sur la gestation pour autrui. Le 12 octobre, Le Monde se fait l’écho d’une publication scientifique dans la revue Population et Sociétés, le bulletin d’information de l’Institut national d’études démographiques. L’article présente un portrait des mères porteuses indiennes par une sociologue française, Virginie Rozée. Le point commun de ces travaux ? Ils sont des tentatives de dédiabolisation de la gestation pour autrui.

Et la suite est chez Boulevard Voltaire

(Le titre suggéré était : "Des concomitances aléatoires et du diamètre des ficelles")