Manuel Valls aux jeux du stade de Berlin aux frais de la République, c’est une "bourde". Après avoir tenté à plusieurs reprises de déminer le scandale, le Premier ministre est blanchi par François Hollande qui siffle la fin de la récréation. « C’est l’État qui paie. »

Sur Liberté Politique