mon blog / my blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 11 juin 2019

Domicile tagué : un médecin pris pour cible par des « monstres »

Freaks, en anglais, ce sont des monstres. Ceux qui sont montrés à cause de leur difformité, de leur a-normalité. Le groupuscule FREAQS (jusqu’ici inconnu des forces de police, pour Front révolutionnaire des énergumènes autonomes queer souterrain.nes) revendique cette monstruosité, cet écart par rapport aux normes ; il en fait même un slogan, inscrit à la peinture sur les murs du cabinet médical du Dr Raphaël Nogier – « À bas la famille hétéro normée » – où il voisine avec un très nihiliste « Ni papa, ni état, ni Patrie, ni mari ». Un tract rédigé en écriture inclusive et qui fleure bon la dialectique extrême gauchiste a été collé sur la porte du docteur. Un logo qui combine le signe des transgenres (⚧) en y inscrivant le « A » des anarchistes confirme cette inspiration chez ces vandales.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

lundi 17 avril 2017

Internet, discernement et bienveillance

Le docteur Michel Cymès a quitté Twitter, cet hybride entre le réseau social et le blog. Il ne supportait pas la haine et l’agressivité. Pourtant, l’abolition des distances entre lui et son audience lui procurait des occasions d’échanges sans intermédiaires.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

Les commentaires sont là : https://www.facebook.com/bvoltaire.fr/posts/1311419028923453

mardi 6 décembre 2016

Islamisme et gueule de bois

Un échange de tweets le 15 juillet 2016. Elle : « malgré tout, et bien que beaucoup de musulmans en France soutiennent Daesh, beaucoup de musulmans luttent contre eux en Iraq. » Moi : « Oui le premier prédateur du musulman est un autre musulman depuis que l’Islam existe ». Confiteor, la réponse était dictée par la colère, l’emportement, la lassitude, l’écœurement face à une nouvelle tuerie.

Et la suite dans les Cahiers Libres

jeudi 9 juin 2016

Une faillite du pouvoir régalien

Les Veilleurs de Paris, qui souhaitaient veiller place de la République le 9 juin, ont été violemment agressés par des « Nuit debout » qui les ont expulsés de la Place de la République, puis du quai de Valmy, enfin de la rue de la Fontaine au Roy.

Et la suite des aventures des veilleurs chez Boulevard Voltaire

mardi 8 septembre 2015

Une sacrée violence

Notre perception du religieux archaïque ne peut probablement pas faire fi de l’apport de la théorie mimétique formulée par l’anthropologue et philosophe René Girard.

Et la suite est chez Stendhal