La liberté de conscience n’est plus un droit de l’homme

C’est ce que vient de décider en substance la Cour européenne dite des droits de l’Homme (CEDH) en déclarant irrecevable une requête présentée par 146 maires ou adjoints français au sein du collectif des maires pour l’enfance . Il dénonçaient l’obligation de marier des personnes de même sexe comme une atteinte à la liberté de conscience.

Et la suite chez Boulevard Voltaire