L’un soutient mordicus que c’est blanc, l’autre n’en démord pas : noir. La dispute autour du repas familial s’envenime, au risque de pourrir l’ambiance. Puis l’un dégaine un téléphone prétendument intelligent et brandit un article Wikipédia qui donnera la réponse, avec d’éventuelles nuances de gris. Au temps de ma jeunesse folle, il s’agissait le plus souvent d’aller ouvrir un dictionnaire de papier, ou tout autre ouvrage de référence, appelé pour l’occasion dans ma famille le juge de paix.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

Et les commentaires https://www.facebook.com/bvoltaire.fr/posts/1494827337249287