Le pseudo-chouan de pacotille s’est soumis : je n’ai pas cherché de catacombes ni de prêtre réfractaire. Il y a quinze jours, à la messe anticipée du samedi soir, un rang sur deux était neutralisé et les fidèles priés de laisser de l’espace entre eux. Le dimanche dernier, c’est devant l’écran de l’ordinateur que j’ai asssisté à la messe. Et que je le referai encore ce dimanche.

Et la suite chez Boulevard Voltaire