Il semblerait que l’exercice du pouvoir, en France, se borne à chercher la martingale pour augmenter l’impôt de la façon la moins douloureuse ou la moins visible possible. Emmanuel Macron, avec sa taxe carbone déguisée en mesure écologique, s’est fracassé contre le mur du réel avec les gilets jaunes. Ils n’en veulent pas, ils ne sont pas dupes de l’hypocrisie de la démarche. Par contre, ils réclament à grands cris le rétablissement de l’impôt dit de solidarité sur la fortune supprimé, manu militari et en première urgence, par le pouvoir en place. Certes, pas complètement supprimé : l’IFI (impôt sur la fortune immobilière) le remplace, avec une assiette plus étroite.

Et la suite chez Boulevard Voltaire