Le Centre des Professions Financière (1) organisait une conférence sur le financement de l'économie et les émissions obligataires des PME / ETI. Bonne nouvelle : il semblerait qu'un frémissement soit perceptible et que l'Etat, les banques et les grands corporates ne soient plus les seuls à pouvoir placer de la dette sur le marché. Dans ces temps de frilosité bancaire sur ce qui est leur métier traditionnel, que ce soit sous contrainte réglementaire ou pour des causes moins avouables, cette substitution semble logique. Voici les quelques idées qui m'ont inspiré de vous infliger mes quelques réflexions et interrogations.