mon blog / my blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - dysphorie de genre

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 16 octobre 2018

Transgenre par mimétisme ?

Slate a sorti le 15 octobre 2018 un article : une chercheuse, madame Lisa Littman de l’université de Brown (l’une des très convoitée Ivy League aux Etats-Unis d’Amérique) a bravé la bien-pensance LGBT ! Dans une publication validée par le comité de lecture de la revue PLOS ONE et datée du 16 août 2018, elle établit que les adolescents et jeunes adultes qui consultent pour une « dysphorie de genre soudaine* » (c’est-à-dire sans que des antécédents dans leur enfance ne laissent rien présager) se trouvent souvent dans des groupes où d’autres personnes entament la même démarche. Une contagion sociale, une espèce de mode, un mimétisme serait-il à l’origine de certains cas ? Il semblerait qu’il s’agisse en plus d’une épidémie : chez les Anglais, le nombre de cas est multiplié par 5 en 5 ans et dorénavant, il y aurait plus d’occurrences constatées chez des sujets féminins.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

vendredi 18 août 2017

Enfants transgenre : Quand le soin devient maltraitance

L’American College of Pediatricians a publié sa décision en mars dernier sous la plume du professeur Paul R. McHugh de l’université de psychologie clinique Johns-Hopkins et des docteurs Michelle A. Cretella et Quentin Van Meter : les traitements chirurgicaux et médicamenteux appliqués en vue d’une réassignation sexuelle doivent être considérés comme des maltraitances faites à des enfants. Cette publication n’a pas rencontré, en France, d’écho significatif. Voici quelques arguments parmi les plus percutants qui étayent cette conclusion.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

Et les commentaires https://www.facebook.com/bvoltaire.fr/posts/1430119467053408