Il y a des discordes à gauche comme à droite sur les sujets de bioéthique qui sont actuellement en cours de discussion au Sénat. Ces discordes internes semblaient anecdotiques, en 2013, lors des discussions sur l’ouverture du mariage entre personnes de même sexe : un Nestor Bruno Azerot ou une Bernadette Laclais faisaient figure d’exception à gauche, comme Franck Riester ou Luc Chatel à droite. La ligne de démarcation était nette : le progrès, c’est la gauche ; le conservatisme, c’est la droite.

Et la suite chez Boulevard Voltaire