Le processus législatif suit son cours et le projet de loi bioéthique cru 2019 entre mardi 24 en première discussion à l’Assemblée nationale. L’ouverture de la Procréation Médicalement Assistée aux femmes seules ou en couple en est la mesure emblématique qui déchaîne bien des passions, celle de l’auteur de ces lignes comprise, mais d’autres dispositions y figurent, pas plus acceptables moralement. Il serait bon de ne pas oublier ces autres dérives.

Et la suite chez Boulevard Voltaire