La Suède annonce sa décision de baisser son taux d'imposition sur les bénéfices des sociétés (1). La France souhaite de facto augmenter l'imposition des entreprises en limitant la déductibilité des intérêts. Cherchez l'erreur !