Mindar, un robot prêtre est en service à Kyoto au Japon, dans un temple Bouddhiste. A ce jour, il répète des sermons et des prières, mais il devrait pouvoir ultérieurement bénéficier d’une intelligence artificielle qui lui permettra de conseiller les fidèles, et de participer à des rites. D’autres expériences ont vu le jour, en Chine ou dans un temple protestant allemand de Wittenberg, où un robot bénit des gens et lit des passages de la Bible. Wittenberg, vous savez, l’endroit où furent placardées les 95 thèses de Martin Luther qui initièrent la Réforme en 1518. Est-ce un hasard ?

Et la suite chez Boulevard Voltaire