mon blog / my blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 27 novembre 2019

Bravo, les cyberflics !

Europol pavoise : l’agence de coordination/coopération des polices nationales des membres de l’Union européenne en matière de lutte contre la criminalité, le terrorisme, la pédophilie et le trafic de stupéfiants a réussi une opération coup de poing visant à démanteler l’infrastructure numérique de propagande de Daech. L’agence de presse du califat devenu virtuel Amaq ainsi que ses correspondants seraient privés de leurs moyens de communiquer. Neuf fournisseurs de services, parmi lesquels Dropbox, Google, Instagram, Telegram, Twitter et YouTube, auraient contribué à cette action. Bravo aux cyberflics ! Voilà au moins un sujet où l’Europe pourrait faire consensus : coopérer pour éradiquer le terrorisme islamique ou non est plus pertinent que rester impuissant seul dans son coin. L’Oumma rêvée des fondamentalistes se joue de nos frontières, il serait sot de s’y cramponner.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

mardi 20 février 2018

Site officiel des états généraux de la bioéthique : des questions orientées ?

Attendu comme Godot ou l’Arlésienne, le site internet « états généraux de la bioéthique 2018 » a été mis en ligne le 12 février, seulement 3 semaines et demi après le lancement officiel des états généraux. Il a déjà recueilli de nombreuses contributions, c’est son rôle et il faut s’en réjouir. Dans l’ensemble, les avis s’opposent mais restent plutôt policés et la visite de la corbeille où sont présentés les messages écartés montrent que ce n’est pas un grand défouloir. Tant mieux !

Et la suite chez Boulevard Voltaire

mercredi 18 mai 2016

Une soufflante de l'Esprit-Saint

Certaines admonestations (qui peuvent être aussi des corrections fraternelles) sont intelligentes et d’une forme sympathique. La Conférence des Évêques de France, avec sa vidéo pour la promotion de la Miséricorde sur internet, a trouvé le ton juste (l’humour) sans altérer l’exigence, la précision et la pertinence du message. Il faut que le catholique montre le plus possible de miséricorde dans son discours sur les réseaux sociaux.

Et la suite est puplié par l'OSP Fréjous - Toulon