mon blog / my blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 11 novembre 2019

L’islamophobie ressentie

La température ressentie est un concept qui peut présenter un intérêt : c’est vrai que quand les températures sont basses, une rafale de vent accentue la sensation de froid. J’imagine que des scientifiques se sont posé quelques bonnes questions avant de tenter de quantifier quelque chose de réel, mais peut-être subjectif. Quoi qu’il en soit, la température de l’air se quantifie avec un thermomètre gradué usant d’une échelle, et la rafale incriminée ne provoquera pas de chute de cette mesure objective.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

mercredi 6 novembre 2019

Coke en stock 2.0

La BBC a fait éclater le scandale : dans des pays du Golfe, l’esclavage persiste, au Koweït et en Arabie saoudite, qui l’ont pourtant aboli respectivement en 1947 et en 1968. Certes, l’islam s’accommode bien de l’esclavage, et ce n’est plus l’horreur de la traite négrière arabo-musulmane où, selon certains historiens, les esclaves mâles étaient castrés pour éviter qu’ils ne se reproduisent, induisant une grande mortalité lors de la traite et le besoin de faire perdurer celle-ci afin de renouveler la main-d’œuvre servile. L’examen des faits à la lumière de la convention relative à l’esclavage de 1926 permet d’affirmer qu’il s’agit bien d’esclavage et de traite. Des travailleuses émigrées venues de pays très pauvres dont le passeport est confisqué, tout juste nourries et vêtues, qui sont utilisées au-delà de ce que la simple décence permettrait, qui sont privées de la liberté de circuler ou de téléphoner et qui peuvent être « revendues » à d’autre « sponsors ». Eh oui, pas question de parler, ici, de propriétaires.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

mardi 4 septembre 2018

Peut-on caricaturer Mahomet ? L’islam et la manière…

Aux Pays-Bas, le cinéaste et député Geert Wilders, leader du Parti de la liberté (nationaliste-souverainiste-populiste) et opposant déclaré à l’islam et l’islamisme, a fait machine arrière. Il renonce à son projet de concours de caricatures de Mahomet lancé en juin dernier et prévu pour le mois de novembre, ce, pour des raisons de sécurité. L’arrestation d’une personne au passeport pakistanais ayant manifesté son intention de s’attaquer au député ou aux bâtiments du Parlement confirme que les menaces proférées n’étaient pas à négliger. Est-ce un recul face à un risque terroriste ? Le risque zéro n’existe pas en matière de terrorisme, mais cette annulation ne sera-t-elle pas perçue comme une capitulation, et donc une victoire de l’islam radical ?

Et la suite chez Boulevard Voltaire

Et les commentaires https://www.facebook.com/bvoltaire.fr/posts/1840078596057491

vendredi 11 mai 2018

Quelques exemples du « pasdevaguisme » à l’Éducation nationale

La fille d’une amie (catholique) est en sixième dans un collège public de Viroflay. Son professeur de français sait faire aimer cette matière. Mais depuis deux mois, cette enseignante leur fait étudier des passages de la Bible et du Coran. Pourquoi pas, même si ce ne sont pas des textes français à l’origine ? Il faut bien que les jeunes esprits se confrontent à des textes essentiels, la Bible comme l’Odyssée, et une classe de français est sans doute le meilleur endroit possible pour le faire à cet âge. Après chaque séance, cette enseignante fait répéter à ses élèves que « Dieu n’existe pas ». Parmi ses arguments, deux récits de la création, c’est un de trop, et tous les croyants seraient des créationnistes réfutés par la science. Bref, Dieu serait une invention rassurante des hommes pour expliquer ce qu’ils ne comprennent pas.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

samedi 9 décembre 2017

Exposition chrétiens d'Orient : ne pas bouder son plaisir

Il faut aller voir l’exposition « Chrétiens d’Orient, 2.000 ans d’histoire » qui se tient à l’Institut du monde arabe à Paris jusqu’au 14 janvier. Y aller comme simple esthète est assez gratifiant pour justifier du déplacement. Comme chrétien, nous pouvons constater que leurs manuscrits, leurs fresques, leurs icônes, leurs calices et encensoirs et autres objets montrent bien ce que nous partageons ensemble, une foi basée sur quatre Bonnes Nouvelles que nous appelons les Évangiles.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

Et les commentaires https://www.facebook.com/bvoltaire.fr/posts/1529899740408713