N’allez pas imaginer, simple mortel français, que le système juridique américain au sens le plus large est accessible à votre entendement. Vous ne sauriez comprendre, sans guide ni documentation, la complexité des multiples articulations entre le fédéral et le local de chacun des États justifiant d’une des étoiles semées sur la bannière. N’imaginez surtout pas que la fréquentation assidue des séries et films américains se déroulant dans des prétoires puisse vous aider. Qu’il s’agisse des systèmes politiques en vue de voter des lois, de juger de leur conformité éventuelle aux lois fondamentales, de les faire exécuter, de juger en de multiples instances des occurrences des viols de ces lois, d’établir et d’harmoniser d’éventuelles jurisprudences : faites confiance à votre avocat américain, en souhaitant que cela ne soit pas trop compliqué pour lui non plus. Et dites-vous surtout que tant qu’il y a des dollars, y a un recours !

Et la suite chez [Boulevard Voltaire |https://www.bvoltaire.fr/etats-unis-et-avortement-vers-un-revirement-de-la-cour-supreme/|fr]