C’est toujours une consécration quand le nom d’une marque passe dans le langage courant pour désigner un générique. Frigidaire, Karcher, Scotch et Tupperware sont des exemples, et Uber aussi. Saluons la performance : une société crée en 2009 aux États-Unis a donné à la langue française le terme Uberisation qui désigne une intermédiation numérique entre la demande de clients connectés et les offres d’indépendants à même de les satisfaire pour de menus services. Et aussi, il faut bien le dire, l’effet pernicieux de ce système, la paupérisation et la sujétion des prestataires. La mise en concurrence très efficace via une place de marché numérique d’une offre pléthorique induit la baisse des prix.

Et la suite chez Boulevard Voltaire