mon blog / my blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 30 novembre 2017

Le Salon Beige gagne en cassation : Désespérer de la justice n'est pas obligatoire !

Il arrive qu’une décision de justice satisfasse le spectateur lambda d’un pouvoir régalien en perdition. Le Salon beige, influent blog d’information catholique, avait juxtaposé deux clichés : un de 1942, présentant un jardin public où était affiché « Réservé aux enfants, interdit aux juifs », et un de 2013, où un gardien expulsait manu militari du jardin du Luxembourg un paisible porteur de sweat-shirt arborant le logo de la Manif pour tous. Titre et sous-titre : le retour de la bête immonde, les heures les plus sombres de notre histoire. Le blog a été condamné en première instance et en appel pour diffamation envers le gardien. Bonne nouvelle pour Le Salon beige : la Cour de cassation a cassé ce jugement. Désespérer de la justice n’est pas obligatoire.

Et la suite sur Boulevard Voltaire


et les commentaires https://www.facebook.com/bvoltaire.fr/posts/1521569201241767

jeudi 6 avril 2017

Nice : qu’est-ce que c’est vérité ?

Jésus ne donne pas de réponse à Pilate lors de ce dialogue de l’Évangile de Jean. Il y a répondu ailleurs : Il l’incarne et elle libère. Mais il y a aussi des vérités des hommes.

Et la suite sur Boulevard Voltaire

Et les commentaires ici https://www.facebook.com/bvoltaire.fr/posts/1301236166608406

vendredi 9 septembre 2016

Chronique d’une rentrée scolaire laïque

Un document intitulé « Charte de la laïcité » a déjà fait couler beaucoup d’encre. Issu d’un ministère naguère sous la férule d’un idéologue patenté, qui appelait ouvertement à poursuivre la Révolution française dans ce qu’elle a laissé d’inachevé – l’éradication du catholicisme – en substituant autant que possible l’école à la famille dans le devoir d’éducation. C’est une technique totalitaire éprouvée, que les plus sanglantes dictatures (laïques) du XXe siècle ont expérimentée.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

samedi 20 février 2016

Construire la vérité ?

J'hésite avant de commettre ce billet : il convient peut-être de commencer par une déclaration en déni de responsabilité (1) (en ces temps où seul le gâchis de paranoïa devrait-être encouragé (2), c'est de bon aloi) : Rien de ce qui suit ne pourra être lu ou interprété comme une apologie des turpitudes qui se rencontrent parfois dans les affaires, et en cas de doute, je vous remercie de comprendre que je suis attaché au droit de tout justiciable à un procès équitable subordonné à l'existence d'une défense du prévenu disposant de droits spécifiques.

Et après ces précautions, c'est chez Finyear

vendredi 22 mai 2015

Jérôme Kerviel, xième épisode du feuilleton

Le monde bruisse aujourd'hui au sujet du changement d'opinion d'un officier de police ayant travaillé sur l'enquête : cette personne serait dorénavant parvenue à l'intime conviction que la Société Générale savait que Jérôme Kerviel dépassait les limites fixées par sa hiérarchie, et s'étonnerait que l'enquête et l'instruction aient pu manquer de pugnacité dans la recherche de la vérité. Ce manquement, s'il est avéré, est grave, mais plus que la banque, il vise le magistrat-instructeur responsable de l'enquête qui se serait laissé instrumentaliser par la banque.

Et la suite chez Finyear

jeudi 11 septembre 2014

Du double sens des mots Justice et Légitime

L’auteur réagit à la relaxation par le tribunal correctionnel de Paris des neuf membres du groupe féministe Femen poursuivies pour avoir dégradé une cloche de la cathédrale Notre-Dame (le Parquet a fait appel). « Cette justice pue la servilité. » Une société qui légitime l'irrespect des personnes est-elle toujours libre ? et la suite sur Liberté Politique

vendredi 4 octobre 2013

Match nul ?

Vous souvenez-vous de cette blague qui associait communiste, honnête et intelligent ? Elle énonçait que l'on ne pouvait pas être les 3 en même temps, puisque si une personne associe deux de ces qualifiants, ils impliquent la négation du troisième. Je m'interroge : est il opportun de remplacer communiste par syndicaliste ? Je sais, ce n'est pas politiquement correct ...

et la suite est sur Finyear

mardi 17 septembre 2013

Les emballements du net

Je n'ai pas cliqué sur le bouton « j'aime » de la page Facebook de soutien au bijoutier de Nice (lien). Je suis par ailleurs gêné par son succès : créée le 11 septembre, elle compte plus de 852 000 soutiens à l'heure où j'écris ce samedi matin (ou 872 448 si le k facebook vaut 1024 comme en informatique). C'est beaucoup. C'est peut-être trop. Mais je ne juge pas ceux qui cliquent, ni pourquoi ils cliquent.

Lire la suite...