mon blog / my blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 7 septembre 2018

Ils vont crucifier La Croix !

Le journal, bien sûr. Celui qui s’affiche comme le quotidien de référence des catholiques français. Celui qui, malgré cette étiquette, sombre parfois dans un relativisme que Benoît XVI pourfendait naguère avec l’acuité de son intelligence. Des contentieux se font jour entre certains catholiques et ce journal censé être leur porte-étendard : un éditorial qui se réjouit de la légalisation de l’avortement en Irlande, un article qui minore sciemment les chiffres de fréquentation de la dernière Marche pour la vie, la publication que certains trouveront biaisée et sans recul d’un sondage favorable à la PMA. La rédaction semble avoir choisi entre la rigueur du dogme et les sirènes du siècle.

Et la suite sur Boulevard Voltaire

vendredi 25 mai 2018

Monsieur le professeur veut qu'on l'appelle Madame

Encore une guerre picrocholine à cause du tweet d’un quidam devenu viral.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

vendredi 21 septembre 2012

Moratoire sur les ventes de cordes !

Des tumeurs grosses comme des balles de ping-pong qui déforment le corps des rats de laboratoire : vous avez sans doute vu les photos dans la presse. Dans un monde dominé par l'image, c'est plus parlant que l'aridité des statistiques relatives à la santé ou à la morbidité de ces animaux de laboratoire. Mais la conclusion semble évidente : l'innocuité du couple de produits (un maïs ; un désherbant) d'une multinationale bien connue était une affirmation « scientifiquement fondée » maintenant battue en brèche par des faits, un conte de fées ou une histoire de Père Noël dorénavant démonétisée : Il est temps de devenir adulte. Reste bien sûr à faire valider officiellement par des tiers les protocoles expérimentaux, les résultats et les conclusions du laboratoire, à lire les réponses que ne manqueront pas d'apporter les détracteurs, mais je suppose que cela n'est plus qu'une question de processus, pas une question de principe.

Lire la suite...