mon blog / my blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 17 décembre 2017

La capsule de la mort

Voici la Sarco Capsule. Son look est futuriste à souhait. L’objet pue le design, avec cette apparence futuriste, ces lignes épurées qui donnent une impression de luxe et de modernité. Il tient du caisson dont raffolent les films de science-fiction pour les abolitions de frontières physiques : l’espace-temps pour les voyages interstellaires (dans Alien, par exemple) ou la barrière des espèces pour les métamorphoses (cf. Avatar). Mais si son apparence est tellement plus avenante que les chambres à gaz dont il est fait usage aux États-Unis d’Amérique pour l’exécution de condamnés à mort, le principe en est le même. Il s’agit bien de confiner une personne et de l’empoisonner avec ce qu’elle respirera. C’est une machine à (se) tuer, sans (trop) de douleurs, après un évanouissement qui serait dû à la raréfaction de l’oxygène dans un environnement saturé d’azote.

Et la suite sur Boulevard Voltaire

Et les commentaires https://www.facebook.com/bvoltaire.fr/posts/1539079352824085

vendredi 18 août 2017

Enfants transgenre : Quand le soin devient maltraitance

L’American College of Pediatricians a publié sa décision en mars dernier sous la plume du professeur Paul R. McHugh de l’université de psychologie clinique Johns-Hopkins et des docteurs Michelle A. Cretella et Quentin Van Meter : les traitements chirurgicaux et médicamenteux appliqués en vue d’une réassignation sexuelle doivent être considérés comme des maltraitances faites à des enfants. Cette publication n’a pas rencontré, en France, d’écho significatif. Voici quelques arguments parmi les plus percutants qui étayent cette conclusion.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

Et les commentaires https://www.facebook.com/bvoltaire.fr/posts/1430119467053408

vendredi 4 mars 2016

Excision light

Un journal d’éthique médicale américain (sic) a publié en ligne le 22 février 2016 un article de deux gynécologues invitant à tolérer l’excision non-thérapeutique des femmes (rebaptisée altération génitale féminine pour l’occasion) dès lors qu’elle n’aurait pas ou peu d’impact sur l’apparence, la grossesse ou la vie sexuelle. Les informations relatives à cette publication ont été reprises sur nos écrans.

Et la suite chez l'OSP Fréjus Toulon

vendredi 16 janvier 2015

Fusion bourreaux-toubibs

COMMUNIQUE

Le Syndicat interprofessionnel des bourreaux annonce sa fusion avec le Conseil de l'ordre des médecins. Les pouvoirs publics se sont engagés à lever les derniers obstacles réglementaires pour permettre à cette opération d'aboutir.

et la suite est chez Liberté Politique