mon blog / my blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - manifestation

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 13 juin 2019

PMA sans père : retour à la rue !

Emmanuel Macron et Édouard Philippe en ont décidé ainsi. Forts de ce « succès » de ne pas avoir essuyé d’échec cinglant lors du dernier scrutin européen, ils ont décidé de satisfaire les exigences d’un lobby ultra-minoritaire qui souhaite priver des enfants de père et la filiation de son sens. Ils prennent ainsi le risque de morceler encore plus qu’il n’est besoin une société déjà en phase de délitement avancé, ce que certains désignent sous le néologisme de « dissociété ».

Et la suite chez Boulevard Voltaire

lundi 27 février 2017

Un gendarme blessé à Nantes : qui s’en soucie ?

Un gendarme est blessé. Un parmi onze membres des forces de l’ordre ce week-end à Nantes, en marge de la venue de Marine le Pen, présidente d’un parti autorisé en France, députée européenne, candidate à l’élection présidentielle. Ce gendarme a été plus grièvement blessé que les autres et devra s’arrêter de travailler pendant 7 jours. Les images qui sont relayées sur internet troublent : où est l’état de droit, l’état d’urgence, quand des milices amies du pouvoir en place se livrent à la violence dans une quasi-impunité ? Il faudrait presque être soulagé que le bilan ne soit que de onze blessés.

et la suite sur Boulevard Voltaire

Les commentaires sont ici : https://www.facebook.com/bvoltaire.fr/posts/1265352446863445

mardi 11 octobre 2016

12 raisons d’y aller

J’ai récemment publié sur un réseau social à l’effigie d’un oiseau bleu douze raisons qui font que je serai, le 16 octobre 2016, à Paris dans le cortège de la Manif pour Tous. Mais douze gazouillis limités à 140 caractères, ce n’est pas toujours assez explicite, alors voici quelques menus développements.

Et la suite chez le Rouge et le Noir Gazette Ou chez l'OSP Fréjus-Toulon

vendredi 17 juin 2016

GPA : l’agenda caché et l’eau du bain

La journée du 16 juin était riche : dans une niche parlementaire, les députés Valérie Boyer et Philippe Gosselin ont soumis des propositions de loi visant à renforcer l’arsenal pénal contre la GPA et à constitutionnaliser l’indisponibilité du corps humain. Pour soutenir ces propositions, la Manif pour tous reprenait la rue avec une cinquantaine d’actions à Paris et en province.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

mercredi 4 mars 2015

Chut on tue !

Trois mars à 19 heures devant l'Assemblée nationale, place du Palais Bourbon. Des petits groupes de personnes discutent puis investissent pacifiquement le centre de la place où elles forment un ن (noun). Vous savez, cette lettre de l'alphabet arabe qui désigne les maisons des chrétiens dans les terres passées sous contrôle de ce pseudo-califat, de l'émirat islamique en Irak et au Levant.

La suite sur Liberté Politique

vendredi 1 août 2014

Du bon usage des sifflets

Le 27 juillet lors de la manifestation en soutien aux chrétiens d’orient sur le parvis de Notre-Dame de Paris, Me. Klugman, élu Parisien et avocat des Femens, mandaté par Madame Anne Hidalgo (Maire de Paris) pour la représenter, a été copieusement hué et sifflé par la foule. Je désapprouve personnellement ces huées auxquelles je ne me suis pas associé. Il aurait mieux valu que ceux qui désapprouvaient sa présence tournent tous silencieusement le dos à l’orateur.

Et la suite est publiée par Stendhal

mercredi 8 janvier 2014

Dies Irae sans moi

J’ai mis sur un bout de papier virtuel les 10 raisons que j’ai de ne pas envisager d’aller à Paris le 26/01 pour la manifestation « jour de colère ». Dix pépiements ont été envoyés sur la toile, mais 140 caractères, c’est peu pour y mettre toutes les nuances parfois utiles, je vais donc développer un tantinet ici. Comme d’habitude, ce que j’écris n’engage que moi, n’est que mon opinion et je ne porte aucun jugement sur ceux qui iront battre le pavé ...

et la suite chez Stendhal

jeudi 4 novembre 2010

Je n'ai pas battu en retraite

J'ai dû traverser une manifestation en cours de dispersion jeudi soir pour me rendre à mon dernier rendez-vous. Je me sentais certes un peu déplacé avec mon complet-cravate sur mon vélib' au milieu de cette foule de jeunes et de moins jeunes bardés d'autocollants, porteurs de fanions syndicaux ou brandisseurs de slogans.

Lire la suite...