mon blog / my blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 30 septembre 2016

Nuit debout contre Veilleurs : deux agoras mais pas de débats !

Le camp du bien n’a pas besoin de se justifier ni de débattre, ni même de se défendre contre les accusations qu’on pourrait porter contre lui. Il lui suffit d’affirmer qu’il est le camp du bien et que celui qui n’abonde pas dans son sens est un fasciste, ou tout autre avatar moderne de cette peste brune : homophobe, islamophobe, etc. Point n’est besoin de discuter avec un fasciste.

Et la suite chez Boulevard voltaire

jeudi 5 mai 2016

Debout, constituants nocturnes et diurnes

Vous n’aurez pas de compte rendu exhaustif et circonstancié de ma visite place de la République dans la nuit du mercredi 27 avril. J’y suis sans doute arrivé trop tard pour capturer un échantillon suffisant de l’Assemblée Générale de la Nuit Debout, mais j’en assez entendu pour encore une fois devoir déplorer chez des concitoyens la persistance d’un prisme de lecture obsolète fleurant bon le marxisme et la lutte des classes.

Et la suite chez OSP Fréjus-Toulon