Chez Agnès Buzyn, s’épanchant dans le JDD, il y a l’effet d’annonce : « il faut lever le voile sur la filiation ». Il suggérerait que les origines cachées aux enfants nés de procréation médicalement assistée avec tiers donneurs ne le seront plus. Et puis, il faut bien l’avouer, du rétropédalage dans le couscous dès qu’on en vient aux modalités pratiques.

Et la suite chez Boulevard Voltaire