La lutte entre le glaive et le bouclier continue, ce n’est pas une surprise. Le glaive, c’est – entre autres – la désinformation volontaire et sournoise, celle qui veut délibérément tromper en véhiculant un message faussé, trafiqué, généralement – il faut vivre avec son temps – via une image ou une vidéo. La propagande ne se soucie pas de vérité, juste d’efficacité : le message a-t-il convaincu ?

Et la suite chez Boulevard Voltaire