mon blog / my blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 18 février 2020

L’indignation légitime de Brune Poirson pour de mauvaises raisons

Les outrances verbales frisant la logorrhée des zélateurs de Benjamin Griveaux pourraient, si elles se poursuivent, aller jusqu’à escagasser le quidam. Certes il a été porté atteinte à la vie privée de l’ex-ministre candidat, c’est délictueux. Mais dénoncer une atteinte à la démocratie ou un complot initié par des puissances impérialistes étrangères (sans doute non-affiliées à l’OTAN qui s’est, n’en doutons pas, mis en état d’alerte) est ridicule. Brune Poirson, membre du gouvernement, ose le gros mot de « totalitaire ».

Et la suite chez Boulevard Voltaire

mardi 13 juin 2017

La pêche à la ligne

Certains trouveront la comparaison délétère, les termes par trop mercantiles, mais l’offre politique pourtant pléthorique n’a pas suscité de demande suffisante. L’addition des abstentions (51,29 %), des nuls (0,34 %) et des blancs (0,74 %) donne 52,37 %, soit la majorité absolue obtenue dès le premier tour pour le parti de la pêche à la ligne. La législature prochaine devrait, en bonne logique, se tenir dans un Hémicycle vide de tout représentant. Mais la politique, comme la nature, a horreur du vide… et cela ne sera donc pas.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

Et les commentaires à cette adresse https://www.facebook.com/bvoltaire.fr/posts/1362206997177989

jeudi 5 mai 2016

Debout, constituants nocturnes et diurnes

Vous n’aurez pas de compte rendu exhaustif et circonstancié de ma visite place de la République dans la nuit du mercredi 27 avril. J’y suis sans doute arrivé trop tard pour capturer un échantillon suffisant de l’Assemblée Générale de la Nuit Debout, mais j’en assez entendu pour encore une fois devoir déplorer chez des concitoyens la persistance d’un prisme de lecture obsolète fleurant bon le marxisme et la lutte des classes.

Et la suite chez OSP Fréjus-Toulon