Alliance VITA est une association d’inspiration catholique qui défend la vie, est en lutte contre l’avortement et l’euthanasie et qui a cofondé la Manif pour tous. Elle a fait réaliser un sondage sur la paternité par l’IFOP sur un échantillon représentatif. La synthèse des résultats des trois premières questions peut se résumer comme suit : les pères sont essentiels pour l’enfant (93 %) ; leur rôle est différent et complémentaire de celui de la mère (73 %, contre 27 % qui pensent qu’ils sont identiques et interchangeables) ; l’absence du père marque toute la vie (89 %) et peut entraîner des difficultés personnelles (85 %). La conclusion est que le bon sens semble assez bien partagé dans l’opinion, même s’il est surprenant qu’une personne sur quatre pense que les rôles de père et mère soient identiques et interchangeables. Faut-il y voir l’efficacité du rouleau compresseur féministe ?

Et la suite chez Boulevard Voltaire