Le journal, bien sûr. Celui qui s’affiche comme le quotidien de référence des catholiques français. Celui qui, malgré cette étiquette, sombre parfois dans un relativisme que Benoît XVI pourfendait naguère avec l’acuité de son intelligence. Des contentieux se font jour entre certains catholiques et ce journal censé être leur porte-étendard : un éditorial qui se réjouit de la légalisation de l’avortement en Irlande, un article qui minore sciemment les chiffres de fréquentation de la dernière Marche pour la vie, la publication que certains trouveront biaisée et sans recul d’un sondage favorable à la PMA. La rédaction semble avoir choisi entre la rigueur du dogme et les sirènes du siècle.

Et la suite sur Boulevard Voltaire