mon blog / my blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - réseaux sociaux

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 13 septembre 2018

Réseaux sociaux : où est le pouvoir ?

Mounir Mahjoubi, secrétaire d’État au Numérique, envisage de légiférer pour limiter l’addiction aux réseaux sociaux. Dans un entretien très intéressant publié par Le Figaro, Gaspard Koenig, philosophe libéral, lui répond que légiférer n’est pas la solution et relève de l’addiction du politique à la régulation, pour s’immiscer dans l’intime des gens à tort et à travers en détournant la loi de son objectif. S’ils sont d’accord sur le constat de départ (l’addiction), que penser de cette divergence sur les solutions ?

Et la suite chez Boulevard Voltaire

samedi 14 avril 2018

Mark Zuckerberg devant les sénateurs : tellement américain !

L’audition de Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, a eu lieu le 10 avril devant des sénateurs. Elle met en évidence un aspect de la société américaine : la culture de l’excuse. Le PDG de Facebook s’est publiquement excusé de l’affaire Cambridge Analytica : le réseau social n’a pas protégé les données personnelles de ses utilisateurs, qui ont été siphonnées et utilisées par l’entreprise qui a travaillé à l’élection de Donald Trump. Présenter des excuses outre-Atlantique est un exercice imposé qui permet, éventuellement, de prendre un nouveau départ, de restaurer une confiance détériorée. Cela ressemble, dans la forme, à l’autocritique publique qui devait clôturer les procès staliniens. Et Mark Zuckerberg est coutumier de cela, tant il a présenté d’excuses depuis la création de Facebook pour les erreurs commises. Jusqu’à quand ?

Et la suite chez Boulevard Voltaire

mercredi 10 janvier 2018

Jeter nos smartphones ?

Deux actionnaires d’Apple ont écrit à la firme pour lui demander de lutter contre l’addiction des jeunes générations à l’iPhone et ses effets nocifs. Leur pouvoir de décision au sein de la firme est dérisoire (0,2 % du capital), mais c’est une bonne nouvelle que des actionnaires américains promeuvent le bien commun au détriment de la « valeur actionnariale » (maximiser l’usage, la dépendance et, donc, le renouvellement des produits est rentable) : Michael Porter finira par enterrer l’école monétariste. Même s’il y a encore du travail.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

Et les commentaires : https://www.facebook.com/bvoltaire.fr/posts/1561708673894486

dimanche 7 mai 2017

Jour d’élection : la censure veille sur Twitter

Le réseau social de l’oiseau bleu bruisse en ce jour d’élection. Des twittos voient le nombre de leurs abonnés se réduire de dix, quinze, vingt et jusqu’à soixante abonnés. De très nombreux comptes Twitter ont été suspendus. Après quelques recoupements, il est assez vraisemblable que les titulaires de ces comptes aient usé des mots cliquables #BayrouGate et #MacronLeaks, que ce soit en envoyant des messages originaux ou en les rediffusant à leurs audiences propres. Un internaute fait même circuler un courrier d’avocat reçu à ce sujet…

Et la suite sur Boulevard Voltaire

Et les commentaires https://www.facebook.com/bvoltaire.fr/posts/1327969197268436

mardi 13 septembre 2016

L’abus de 4° pouvoir

Verbatim d’un célèbre journaliste (à moins que ce ne soit un animateur) exaspéré que l’on puisse critiquer son émission :

''Vous, les médias (…), vous saviez peser le pour et le contre, vous stimuliez le débat, vous faisiez réfléchir les Français. Maintenant ce sont 100 connards sur un réseau social qui vous dictent votre façon de penser

Ça rappelle le courrier des lecteurs, ça n’a aucune valeur. Il faut que les journalistes reprennent le pouvoir

'' Et la suite chez OSP Fréjus - Toulon

mercredi 18 mai 2016

Une soufflante de l'Esprit-Saint

Certaines admonestations (qui peuvent être aussi des corrections fraternelles) sont intelligentes et d’une forme sympathique. La Conférence des Évêques de France, avec sa vidéo pour la promotion de la Miséricorde sur internet, a trouvé le ton juste (l’humour) sans altérer l’exigence, la précision et la pertinence du message. Il faut que le catholique montre le plus possible de miséricorde dans son discours sur les réseaux sociaux.

Et la suite est puplié par l'OSP Fréjous - Toulon

jeudi 12 avril 2012

Au village global, sans prétention, j'ai une mauvaise e-réputation

Objectif-Cash (1) – vous allez croire que je n'ai pas d'autre endroit où prendre mon petit déjeuner à Paris – invitait Jean-Marc Royer, Directeur Associé et Fondateur de netino (2), à présenter la problématique et les moyens de préservation de l'e-réputation, c'est à dire la réputation d'une entreprise ou d'une marque sur la toile.

Lire la suite...