mon blog / my blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 2 juillet 2019

Choisir le sexe de son enfant : il suffit d’aller ailleurs

Le Figaro raconte l’histoire d’une famille de Lyon : le père, la mère et leurs trois filles. Le couple voudrait que cette famille grandisse, mais avec la certitude que le nouveau-né soit un garçon. Le couple part une semaine à Chypre et, dans l’enclave turque de l’île, Madame suit un parcours de fécondation in vitro (FIV) avec diagnostic pré-implantatoire (DPI). Elle retourne ensuite en France, enceinte d’un garçon. Le coût est de 7 400 euros, hôtellerie comprise. Et oui, les cliniques s’occupent de « packager » au mieux leurs offres, pour la satisfaction de leurs clients. Bien sûr, il est illégal en France d’user du DPI pour sélectionner un embryon à implanter en fonction du sexe. Pour l’instant.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

jeudi 23 février 2017

École et sexe : quel candidat s’attaquera à ces écuries d’Augias ?

La Manif pour tous jette un pavé dans la mare. Un site Internet, Ecole & Sexe, a été mis en ligne. Il contient un florilège de documents, captures d’écran et liens divers vers des ressources de l’Éducation nationale ou de ses partenaires intervenant dans le domaine de l’éducation sexuelle. Une visite (d’adultes avertis) s’impose pour se faire une idée. Les contenus proposés sont parfois bien trash et relèguent la pudeur au rang des affects oubliés. La promotion d’un hédonisme sans frontières semble l’idéologie dominante rue de Grenelle.

Et la suite au bout du lien chez Boulevard Voltaire

Et les commentaires https://www.facebook.com/bvoltaire.fr/posts/1261746903890666