mon blog / my blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - soins palliatifs

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 13 septembre 2017

Euthanasie et plan média

En 2013, le camp du progrès et de la bien-pensance a été surpris devant la mobilisation plus que consistante de la Manif pour tous face à la dérive anthropologique du mariage et de l’adoption ouverts aux couple de même sexe. Après un passage en force digne d’une démocratie populaire, le pouvoir précédent s’est montré plus prudent, moins ambitieux en quelque sorte, sur l’action sociétale. L’ex-député Erwann Binet, congédié par son électorat, avait résumé la situation ainsi : « La victoire de la Manif pour Tous est d’avoir congelé les ambitions sociétales de la gauche. »

Et la suite chez Boulevard Voltaire

Et les commentaires https://www.facebook.com/bvoltaire.fr/posts/1451329644932390

vendredi 4 novembre 2016

Euthanasie : je récuse !

Il est des textes qui ont écrit une partie de l’Histoire, quand leur fonction naturelle serait plutôt de la relater après coup. Le « J’accuse » d’Émile Zola en est un. Dans une France clivée, il a relancé une cause que tous pouvaient croire perdue. Le capitaine Alfred Dreyfus est condamné, dégradé, emprisonné lorsque L’Aurore le publie. Factuellement, ce texte est assez inexact : des incriminés manquent à l’appel ou ne le sont pas pour les bons motifs. Mais il est le point d’inflexion à partir duquel la cause de Dreyfus va rebondir, pour aboutir après un long chemin à la mise en évidence de son innocence, et à sa réhabilitation.

Et la suite au bout du lien chez Boulevard Voltaire

mercredi 11 mai 2016

Présidente ou liquidatrice ?

Liquidateur : en ce 30° anniversaire de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, nous pouvons nous souvenir de toutes les personnes qui ont sacrifié au mieux leur santé et des années de leur espérance de vie, au pire leur vie elle-même, pour contenir les conséquences du désastre. C’est effectivement la mission essentielle du liquidateur, de minimiser les dégâts collatéraux tout en se débarrassant de la chose à liquider.

et la suite chez Stendhal