Vous n’aurez pas de compte rendu exhaustif et circonstancié de ma visite place de la République dans la nuit du mercredi 27 avril. J’y suis sans doute arrivé trop tard pour capturer un échantillon suffisant de l’Assemblée Générale de la Nuit Debout, mais j’en assez entendu pour encore une fois devoir déplorer chez des concitoyens la persistance d’un prisme de lecture obsolète fleurant bon le marxisme et la lutte des classes.

Et la suite chez OSP Fréjus-Toulon