mon blog / my blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 18 février 2020

L’indignation légitime de Brune Poirson pour de mauvaises raisons

Les outrances verbales frisant la logorrhée des zélateurs de Benjamin Griveaux pourraient, si elles se poursuivent, aller jusqu’à escagasser le quidam. Certes il a été porté atteinte à la vie privée de l’ex-ministre candidat, c’est délictueux. Mais dénoncer une atteinte à la démocratie ou un complot initié par des puissances impérialistes étrangères (sans doute non-affiliées à l’OTAN qui s’est, n’en doutons pas, mis en état d’alerte) est ridicule. Brune Poirson, membre du gouvernement, ose le gros mot de « totalitaire ».

Et la suite chez Boulevard Voltaire

mercredi 12 février 2020

La réalité virtuelle pour faire revivre nos morts ?

À l’heure où coulent les premiers pixels sur mon écran, la vidéo a été vue presque 11 millions de fois sur YouTube. Elle montre une expérience de réalité virtuelle. Une mère, dont la fille de presque sept ans est décédée quatre ans plus tôt, est équipée d’un casque et de gants spéciaux, tout est connecté et elle perçoit une fillette ressemblant à sa fille, qui bouge, qui lui parle et répond à son nom. Elle caresse le vide avec la même tendresse, la même douceur que celle d’une mère pour son enfant. Le gâteau d’anniversaire est là. L’émotion est palpable, chez la mère, dans le « dialogue » entre mère et fille, et même chez les techniciens qui assistent à l’expérience.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

dimanche 28 juillet 2019

Joseph Goebbels dès potron-minet le dimanche : dernier avatar de l’affaire Fatima Benomar …

Un tweet de Fatima Benomar posté le 5 juillet dernier fait le buzz et inscrit « Goebbels » dans les TT du dimanche matin. Pardon. Un pépiement publié sur le réseau social Twitter par Fatima Benomar crée une réaction en chaîne de diffusion de réponses et commentaires propulsant le nom du docteur Joseph Goebbels, l’ancien ministre de l’Éducation du peuple et de la Propagande du IIIe Reich et très brièvement successeur d’Adolf Hitler comme chancelier (pendant une journée), dans les hauteurs du classement des termes les plus employés en ce dimanche matin (après l’éventuelle censure opérée par la bien-pensance des sbires en charge du réseau, bien sûr, mais peut-être qu’ils dormaient encore).

Et la suite chez Boulevard Voltaire

dimanche 30 décembre 2018

Recette de saison : le sabotage de grand débat national

La gestion de la crise des gilets jaunes a accouché d’un grand débat national. C’est beau, le débat, dans une démocratie, c’est même essentiel : pas de débat, pas d’occasion de discuter et de convaincre que le bien public serait mieux servi par telle décision que par telle autre. Sauf qu’il y a, dans ce grand débat qui nous est proposé, comme une arnaque manifeste.

Et la suite chez Boulevard Voltaire

mercredi 26 octobre 2016

Éducation nationale et OMS d’accord pour… une partouze à la maternelle ?

Non, ce n’est pas le titre d’un film porno. Voici les faits : le réseau Canopé, organisme Théodule de l’Éducation nationale, diffuse comme outil pédagogique une brochure de l’Organisation mondiale de la santé disponible ici PDF et traitant de « Standards pour l’éducation sexuelle ».

Et la suite chez Boulevard Voltaire